CAMEROUN : Accidents de circulation: « Zéro mort » évacué en France!

Suite à l’accident de circulation dont il a été victime en allant au meeting du RDPC pour les élections sénatoriales à l’Ouest, l’ex Ministre d’Etat Augustin Kontchou Kouomegni a été évacué à Paris le 06 avril dernier.

0
629

Suite à l’accident de circulation dont il a été victime en allant au meeting du RDPC pour les   élections sénatoriales à l’Ouest, l’ex Ministre d’Etat Augustin Kontchou Kouomegni a été évacué à Paris le 06 avril dernier.

Parti de Yaoundé en fin d’après midi , l’avion ayant à son bord le blessé et le médecin de l’hôpital central de Yaoundé est arrivé à Paris en début de soirée. Il a été immédiatement admis dans un Hôpital américain de Neuilly en France.

Il nous est revenu des sources familiales que le Cabinet civil de la présidence de la République a rapidement satisfait les formalités de cette évacuation lorsqu’on s’est rendu compte au lendemain de son opération que pour un meilleur suivi, il fallait un plateau technique hors de portée du Cameroun.

D’après des sources dignes de foi le chef de l’Etat a donné des instructions au Directeur du Cabinet Civil pour que son ex collaborateur direct soit en urgence évacué en France. Ce qui est fait depuis le 06 avril dernier.

CAS DES AUTRES ACCIDENTÉS

Contrairement à ce que pense une certaine opinion et même repris dans la presse, le véhicule du Pr Kontchou au moment de l’accident de Bandjoun avait à son bord quatre occupants : le chauffeur, le garde corps, l’Ex Ministre d’Etat, et son secrétaire Particulier avec qui il partageait les sièges arrières. Lorsque l’accident est survenu, les quatre ont été transportés par ambulance au Centre des urgences de Yaoundé où la prise en charge a été immédiate. L’opinion s’est tout simplement focalisée sur le cas du Pr Kontchou Kouomegni Augustin. Sans doute du fait de son statut d’ancien membre du gouvernement et haut cadre du parti au pouvoir, mais également membre influent du Rdpc. La vérité voudrait que nous disions à l’opinion que son cas était certes plus grave, mais que les autres cas n’étaient pas moins préoccupants. Internés tous à l’hôpital, le chauffeur et le garde du corps sont sortis trois jours après. Joseph Komdoum, le secrétaire particulier du Pr Kontchou n’a quitté l’hôpital que le 06 avril. Non pas pour être totalement guéri, mais parce que les médecins ont estimé qu’il était soulagé et qu’il pourrait continuer à suivre les soins en externe.

On peut louer le seigneur que le pire ne soit pas survenu durant  cet accident. Car cette route a déjà fait de nombreuses victimes. Et l’on se demande toujours à quand son entretien véritable. Peut être pour la CAN de 2019. En attendant, la route fera encore parler d’elle.

Bon à savoir le Pr Kontchou Kouomegni Augustin, vice-président de la commission permanente du Rdpc pour le département des Hauts-Plateaux, se rendait alors à une réunion du parti à Bafoussam dans le cadre de préparatifs des élections sénatoriales.

Perpétue Noah