Vision 2035 du Cameroun Les contributions de la communauté scientifique.

0
111

Le gouvernement a recueilli la semaine dernière, les propositions des hommes de science dans le processus de planification de la seconde phase de la vision 2035 du Cameroun.

Du 6 au 10 août 2019, le gouvernement a poursuivi les consultations avec les chercheurs, les entrepreneurs privés et les acteurs de la société civile en vue de l’élaboration du document cadre de planification de mise en œuvre de la deuxième phase de la vision 2035. Les travaux tenus durant 4 jours au palais des congrès de Yaoundé, étaient conduits par Paul Tasong, ministre délégué auprès du minepat en charge de la planification. Il était question de recueillir les contributions du monde universitaire et professionnel dans le cadre des réflexions entamées pour la planification du développement économique et social de notre pays pour les 10 prochaines années.

10 thématiques, ont meublé le menu des travaux. De manière  spécifique, les chercheurs et autres acteurs ont donné leurs avis sur le développement économique et social du Cameroun. Ils ont dressé un état des lieux, puis évoqué les principales tendances et dynamiques en cours ainsi que les enjeux, et enfin formulé des propositions de réformes à envisager pour atteindre les objectifs de développement économique et social de notre pays au cours de la période allant de 2020 à 2027. Cette période qui représente la deuxième phase de la vision 2035 entend déboucher sur l’atteinte par le Cameroun, du statut de pays à revenu intermédiaire tranche supérieure.

La rencontre du gouvernement avec la communauté scientifique intervient au lendemain de celle tenue à Douala le 29 juillet dernier avec la communauté des affaires. C’était donc une première pour les hommes de science de participer à cette vision depuis sa mise en œuvre en 2009.  Une  vision de développement à long terme qui vise à faire du Cameroun, un pays émergent, démocratique et uni dans sa diversité à l’horizon 2035.

Demetrio WOUASSOM

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.