Travaux publics : Le tronçon Ebolowa-Akom II-Kribi bientôt en chantier.

0
244

Un contrat commercial pour la construction de cet important axe de près de 179 km pour la desserte du port en eau profonde de Kribi, a été signé le mardi 03 décembre 2019 à Yaoundé, entre le ministre des travaux publics et le directeur régional Afrique subsaharienne de l’entreprise italienne ICM CMC SPA, Roberto Constantini.

C’est à l’issue de plusieurs discussions tenues sur un intervalle de plus de deux ans et qui ont porté sur les spécificités techniques de la route Ebolowa-Akom II-Kribi ainsi que sur le coût de construction y afférent, que l’Etat du Cameroun et l’entreprise ICM Spa, se sont mis d’accord. Un accord matérialisé par la signature d’un contrat commercial qui précède celle du contrat de marché et le démarrage des travaux sur le terrain. Une enveloppe de 127 Milliards de FCFA va donc permettre ainsi de concrétiser une promesse du chef de l’Etat dans la région du Sud, à travers ce continuum de la route Mengong-Sangmelima actuellement en construction.

Il se dégage globalement que la volonté affirmée du gouvernement camerounais, de baisser les coûts des travaux routiers dans notre pays reste ferme.

Pour ce qui est du profil en travers de l’infrastructure à construire, il est prévu une plateforme d’une largeur de 10 cm; la construction de deux chaussées de 3,5 mètres de largeur chacune; deux accotements de 1,5 mètres de largeur chacun; l’aménagement de deux trottoirs de 2 mètres de largeur chacun. Le corps de chaussée prévoit une couche de forme de 50 cm en grave latéritique nature de classe S4, une couche de fondation de 25 cm de béton de sol et de 20 cm de grave latéritique naturel; une couche de base de 20 cm de grave concassée 0/31,5 et une couche de roulement de 5 cm de béton bitumineux. Il est également prévu, la construction de 17 ponts en béton armé de 343 ml; 3 stations de pesage; 2 stations de comptages et 2 stations de péages.

Au cours de la cérémonie de signature de ce contrat commercial, le ministre des travaux publics a rappelé à l’entreprise, la nécessité de disposer dans les jours prochains, d’un chronogramme de réalisation des travaux qui doivent durer trente-six mois.

Camer Press Agency

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.