Travaux de construction et d’entretien des infrastructures

0
92

Elles l’ont fait savoir au cours d’une conférence de presse tenue mercredi dernier au siège du bureau international du travail à Yaoundé.

L’approche Himo est une alternative technologique qui vise à promouvoir l’utilisation optimale des ressources locales dans une perspective de réduction de la pauvreté tout en recherchant la qualité des travaux réalisés et en respectant les normes du travail.

Le plaidoyer est porté à l’attention des pouvoirs publics par les organisations syndicales de travailleurs appuyées par le bureau international du travail. Celles-ci souhaitent que l’approche Himo– haute intensité de la main d’œuvre soit utilisée de manière fréquente dans la réalisation des travaux de construction et d’entretien des infrastructures. Elles justifient leur plaidoyer par le fait que les techniques Himo regorgent de nombreux avantages. L’on peut citer la création d’au moins 2,5 fois plus d’emplois ; la réduction du coût de réalisation des infrastructures et d’économie en devises ; l’augmentation plus élevée des revenus de ménages ; la meilleure contribution à la création des richesses au niveau national ; la promotion et la valorisation des matériaux, savoir-faire et main d’œuvre locaux.

Demetrio WOUASSOM

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.