Transport routier : Le rappel à l’ordre du ministre des transports.

0
297

Jean Ernest Massena Ngallè Bibehe a engagé les promoteurs de compagnies de transport routier interurbain de personnes, à mettre en pratique les consignes de sécurité ainsi que les règles de la circulation routière. C’était au cours d’une concertation tenue le 09 juillet 2019 à Yaoundé.

CONTEXTE

Cette concertation intervient suite à la recrudescence des accidents de la circulation sur nos axes routiers. Le dernier en date remonte aux mois de juin et juillet où près de 30 personnes ont péri dans deux graves accidents de la route. Des cas causés par des pratiques d’excès de vitesse, les surcharges, conduite sans permis de conduire, la présence des vignettes de visite technique automobile en inadéquation avec l’état technique des véhicules, et parfois non reconnus des centres de visite technique émetteurs. Se greffent également les cas de fatigue au volant, mauvais dépassement et chevauchement de la ligne continue Le compteur d’excès de vitesse marque 8.360 cas entre novembre 2018 et juillet 2019.

LES ÉCHANGES

Cette phase a permis aux participants de parcourir l’état de transport routier interurbain de personnes actuellement en situation alarmante. Les promoteurs de compagnies de transport ont émis le vœu de voir par exemple le désencombrement des axes routiers des camions en panne et  le recyclage des chauffeurs par les agents du ministère des transports. Ils proposent que ce genre de rencontre se tienne régulièrement soit tous les 1 mois

LES RECOMMANDATIONS

Au terme de la concertation, le ministre des transports a formulé quelques recommandations à l’endroit des promoteurs de compagnies de transport. Jean Enest Massena Ngallè Bibehe leur demande de mettre en place un planning de rotation des chauffeurs pour permettre leur repos systématique après un temps de conduite raisonnable ; aménager les espaces salubres et paisibles pour le repos des chauffeurs ; affilier tous les personnels à la CNPS. Aussi le patron des transports recommande de prescrire le respect scrupuleux des règles de circulation routière à travers une clause contractuelle en bonne et due forme ; soumettre le personnel navigant aux tests médicaux périodiques ; procéder au recyclage systématique de tous les chauffeurs ainsi qu’au passage systématique des véhicules au contrôle technique périodique. Des recommandations qui viennent s’ajouter à plusieurs autres mesures prises par le ministère des transports pour réduire voire éradiquer le phénomène d’accidents de la circulation routière. On peut citer entre autres : l’organisation des descentes inopinées et l’installation des radars sur les axes routiers ; les sanctions infligées aux auteurs des accidents de la circulation

Demetrio  Wouassom

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.