Tourisme: Le Soudan et le Cameroun présentent fière allure.

0
870

Le constat est du groupe de recherche Euromonitor International qui estime que les industries du tourisme au Soudan et au Cameroun ont augmenté régulièrement au cours des six dernières années.

L’hospitality report, le rapport sur le tourisme publié il y a quelques mois par l’agence de voyage Jumia Travel, présentait déjà des bilans élogieux du tourisme dans de nombreux pays africains. On citait alors les cas du Kenya, de la Tanzanie ou encore du Nigeria, ces pays qui présentaient une forte croissance mais également des avancées majeures au niveau de l’ensemble des activités de ce secteur prolifique.

Euromonitor, un éditeur mondial d’informations de marché, a constaté que dans l’ensemble, le secteur mondial du voyage a connu une nette amélioration malgré les incertitudes géopolitiques. Les améliorations du Cameroun et du Soudan ont toutefois été qualifiées d’exceptionnellement impressionnantes, compte tenu du climat politique parfois tumultueux dans ces pays.

Au Cameroun, la World Travel and Tourism Council (WTTC) rapporte que le secteur a généré directement en 2016, 289 500 emplois, soit 3,1% de l’emploi total. Ce chiffre prend en compte l’emploi dans les établissements hôteliers, les agences de voyage, les compagnies aériennes et d’autres services de transport de passagers. Ce résultat devrait tout de même diminuer de 3,2% en 2017 et augmenter de 3,9% par an pour atteindre 411 000 emplois, soit 3,3% de l’emploi total en 2027.

Le Conseil déclare qu’au Soudan, l’industrie a directement soutenu 193 000 emplois, soit 1,8% de l’emploi total en 2016. Elle devrait cependant augmenter de 5,7% en 2017 et de 3,1% par an pour atteindre 278 000 emplois au total.

D’après le rapport, il est apparu que l’industrie du voyage et du tourisme représente directement 2,3 billions de dollars de revenus mondiaux et un emploi sur 10 au niveau mondial en 2016.

La décision de la Grande-Bretagne de se séparer de l’Union européenne (Brexit), l’interdiction de voyager imposée par le président américain Donald Trump, un affrontement imminent entre la Corée du Nord, le Japon et les Etats-Unis sont parmi les principaux défis évoqués dans le rapport.

C’est la sixième année consécutive que Travel and Tourism a dépassé l’économie mondiale, montrant la résilience du secteur et l’empressement des gens à continuer à voyager et à découvrir de nouveaux endroits malgré les défis économiques et politiques à travers le monde“, a déclaré le président et PDG du Conseil mondial du voyage et du tourisme David Scowsill.

Le Soudan et le Cameroun ont figuré sur la liste des pays du Conseil mondial du tourisme et du tourisme (WTTC) affichant une forte croissance des voyages et du tourisme internationaux entre 2010 et 2016. D’autres pays comprennent le Kenya, Maurice, l’Afrique du Sud et la Tanzanie. Leur bonne fortune a été principalement attribuée à leur hiérarchisation du secteur, à l’ouverture des politiques frontalières et à l’investissement dans les infrastructures.

«L’investissement continu dans le développement de produits, le marketing stratégique et la promotion, ainsi que l’environnement politique propice, contribueront sans aucun doute à faire avancer le secteur vers la réalisation de prévisions», a déclaré M. Wawira.

Simon Mbelek

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.