CAMEROUN : voici la feuille de route 2020 du Comité National Paralympique du Cameroun

0
88

Dans le cadre de la préparation des activités de la saison sportive en cours, le Comité National Paralympique du Cameroun (CNPC) a tenu son conseil d’administration le mercredi 22 janvier dernier en son siège sis au quartier Nkolndongo à Yaoundé.

Placés sous la présidence de sa majesté Jean Jacques NDOUDOUMOU, les travaux à huis clos se sont focalisés essentiellement sur le vote et l’adoption du budget pour l’exercice en cours mais surtout le plan de préparation de nos 13 athlètes encore en compétition pour une place à Tokyo pour les jeux olympiques prévus cette année. Le Comité National Paralympique du Cameroun regroupe en son sein 4 fédérations sportives à savoir les fédérations paralympiques FECASDEP, FECASDEV, FECASDI, FECASSO, mais aussi de nombreux athlètes de la légion étrangère qui ont accepté de venir porter très haut le vert-rouge-jaune, drapeau du Cameroun.

Réaction

Sa majesté Jean Jacques NDOUDOUMOU, président du conseil d’administration du CNPC

«  En réalité, ce conseil a été convoqué pour préparer l’assemblée générale prévue pour le 19 février 2020. Nous avons examiné le rapport d’activités 2019, le plan d’action 2020, le budget 2020 et nous avons suivi le rapport financier des commissaires aux comptes, tout cela a été examiné sans complaisance. Tous ces documents ont été adoptés pour être soumis à l’assemblée générale. Le conseil a marqué son satisfecit  pour ce qui a été fait en 2019 car nous avons encore 13 athlètes individuels pour les qualifications et nous avons deux équipes nationales en sport collectif en basket-ball et en roll ball qui doivent prendre part en Afrique du sud et en Egypte en fin de Mars prochain aux éliminatoires donc nous avons encore des chances pour les jeux paralympiques. Le projet majeur reste la communication autour de nos activités. Avec ce budget de 185 millions, nous allons procéder à l’installation des antennes régionales, d’une direction technique nationale et pourquoi ne pas voir nos jeunes par-athlètes dans les jeux FENASCO et surtout une meilleure préparation pour les qualifications de nos athlètes »

Clément NOUMSI

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.