Recrutement des 25 000 jeunes diplômés à la fonction publique : Joseph Lé donne 15 jours pour régulariser la situation des « oubliés ».

0
539

La prescription a été faite au directeur de la gestion des carrières par le Minfopra- le ministre de la fonction publique et de la réforme administrative. C’était jeudi dernier à Yaoundé à l’issue d’une réunion à laquelle prenaient part les membres du collectif des 25000 jeunes diplômés.

L’opération de recrutement spécial de 25.000 jeunes diplômés à la fonction publique camerounaise a été lancée en 2011 par le président de la république. Elle s’est déroulée plus ou moins bien et depuis l’on a enregistré des « chanceux » dont le salaire est assuré régulièrement et qui émargent dans les caisses de l’Etat. Par contre une autre catégorie « d’oubliés » de la même vague qui pourtant sont effectivement en poste dans leurs lieux de service, sont sans contrat de travail, sans salaire ni matricule depuis l’achèvement de cette opération.

C’est dans ce contexte que Joseph Lé, ministre de la fonction publique et de la réforme administrative a jugé bon de recevoir ces derniers, regroupés autour d’un collectif.

La rencontre avait pour but d’examiner les doléances et trouver dans la mesure du possible, les solutions adéquates et pérennes.

A cette occasion le patron de la fonction publique a demandé à ses collaborateurs de lui présenter dans un délai de 48 heures, le rapport du processus de ce recrutement spécial. Puis 15 jours ont été donnés au directeur de la gestion des carrières pour régulariser la situation des « oubliés » de cette opération qui fait couler beaucoup d’encre et de salive, voire même des larmes. Au terme de ce délai, ces derniers espèrent être rétablis dans leurs droits par la signature d’un contrat de travail, l’octroi d’un matricule et d’un salaire à la fonction publique.

C’est avec un air plus ou moins soulagé que les membres du collectif des 25.000 jeunes diplômés ont pris congé de Joseph Lé. Il faut noter que depuis son arrivée à la tête de ce département ministériel, d’importantes innovations sont mises en œuvre et une attention particulière est accordée aux usagers « rois » du Minfopra.

Demetrio WOUASSOM

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.