RADIOCOMMUNICATIONS : Fin du conclave des experts de l’Afrique Centrale à Yaoundé.

C’était à la faveur d’un atelier préparatoire à la Conférence mondiale des radiocommunications prévue du 28 octobre au 22 novembre 2019 à Charm El Cheik en Egypte.

0
297

C’était à la faveur d’un atelier préparatoire à la Conférence mondiale des radiocommunications prévue du 28 octobre au 22 novembre 2019 à Charm El Cheik en Egypte. Les travaux étaient présidés par Joseph Nsongan Etung, inspecteur général chargé des questions techniques, représentant la ministre des postes et télécommunications du Cameroun.

Organisé du 03 au 07 juin 2019 à Yaoundé, l’atelier avait pour objectif de permettre aux experts en radiocommunications, de mener des concertations nécessaires, afin d’harmoniser les points de vue dans la perspective de la tenue d’une part au Botswana du 17 au 21 juin 2019, de la 3ème réunion des groupes de travail de l’Union Africaine des télécommunications, et d’autre part la 4ème réunion africaine préparatoire à la Conférence mondiale des radiocommunications prévue en Afrique du Sud du 26 au 28 août 2019.

 

La présentation des résultats de la RPC19-2, les échanges sur les centres d’intérêts de la conférence mondiale des radiocommunications 2019, l’élaboration des positions préliminaires de la sous-région et l’examen des questions et projets d’intégration sous-régionale du domaine des radiocommunications ont sous-tendu les travaux.

Pendant plusieurs jours, les experts venus des différents pays de la sous-région Afrique Centrale et du monde de l’industrie ont saisi l’occasion de s’approprier le rapport de la RPC-19 pour la CMR-19- la Conférence mondiale des radiocommunications et de partager les vues sur les questions à l’ordre du jour de ce grand rendez-vous mondial prévu du 28 octobre au 22 novembre 2019 à Charm El Cheik en Egypte.

Demetrio wouassom.

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.