Partenariat Afreximbank-Cameroun : Le bureau Afrique centrale bientôt ouvert à Yaoundé.

0
376

En prélude à la signature de l’accord de siège ce vendredi 13 Décembre 2019 entre Afreximbank et l’Etat du Cameroun au premier ministère, après Douala, le ministre du commerce Luc Magloire Mbarga Atangana avait présidé l’ouverture du forum des affaires le mercredi 11 Décembre dernier.

C’est au Cameroun que la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) installera très prochainement son siège pour l’Afrique centrale. Cette décision du conseil d’administration, a été entérinée lors des réunions qui ont précédé la 26ème édition des assemblées annuelles d’Afreximbank qui s’est tenu à Moscou du 20 au 22 juin.

Créée en 1993, Afreximbank finance et promeut le commerce intra et extra-africain. En 26 ans d’existence, la Banque est ainsi devenue le bras financier des entreprises importatrices et exportatrices du continent. Afreximbank dont le siège est en Egypte dispose déjà d’un bureau à Harare au Zimbabwe qui couvre l’Afrique australe. L’antenne nigériane gère les affaires en Afrique de l’Ouest anglophone, tandis que le bureau d’Abidjan s’occupait jusque-là des activités de la banque dans les pays francophones d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Avec la création du bureau du Cameroun, celui de la Côte d’Ivoire se focalise dorénavant sur les pays d’Afrique de l’Ouest francophone.

Le top management de cette Banque de financement du commerce de l’Afrique a annoncé la tenue d’une foire commerciale intra-africaine qui se tiendra à Kigali au Rwanda du 1er au 7 Septembre 2020.

Il y a plusieurs mois, Afreximbank avait lancé un appel d’offres pour l’ouverture de son bureau Afrique centrale. Toutefois, les candidats ne se sont pas bousculés au portillon. Seuls des pays comme le Gabon, le Congo Brazzaville et la RDC avaient manifesté leur intérêt. Le Cameroun avait même réagi très tard, un mois et demi après. L’avènement de la ZLEC, rêve des pères fondateurs au lendemain des indépendances est en train de devenir une réalité avec son lancement le 1er juillet 2020. « Avec une population de 1,2 milliard de consommateurs, représentant 2500 milliards de dollars sur le commerce Africain sans barrière qui a été créé dans le cadre de la zone de libre-échange continentale Africaine, on gagnera avec cette plateforme de synthèse et de compensation », a déclaré le ministre du commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana.

Pourquoi le choix du Cameroun ?

Il se trouve que c’est l’économie la plus diversifiée de la sous-région et donc la mieux représentative du commerce dans la sous-région. En effet, le Cameroun est à ce jour l’économie la plus résiliente et surtout la plus diversifiée d’Afrique centrale. Avec une croissance du PIB à 4,2% en 2018, le pays devance ses voisins tels que le Gabon (2%), dont les économies sont toutes dépendantes des ressources de leur sous-sol. L’installation du bureau régional d’Afreximbank au Cameroun a le potentiel de renforcer l’influence du pays dans le commerce international.

Clément NOUMSI

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.