Lutte contre le VIH/Sida L’application « DIS-MOI TOUT » entre dans la danse du combat.

0
245

Elle a été officiellement présentée aux jeunes le mercredi 27 novembre 2019, en prélude à la célébration de l’édition 2019 de la journée mondiale de lutte contre le VIH/Sida.

Le Lycée Technique Industriel Commercial Bilingue de Yaoundé (LTICBY) a été au centre de toutes les attentions sous l’initiative de trois ONG dont Presse Jeunes Développement (PJD), Femme Santé Développement (FESADE) et APRODHAFIM. C’était en présence du personnel administratif de cet établissement conduit par son proviseur Alain Louis Marcel NAMA ESSOMBA, du représentant du MINJEC Patrick NGOURA et du représentant du Minsanté, Dr KISSOULE qui a justifié le choix du LTICBY.

Sans être la région la plus touchée, ni celle qui possède plus de personnes atteintes par le VIH ou encore celle qui possède le plus des jeunes, le choix se justifie par l’aspect cosmopolite, du lycée sans oublier le bilinguisme.

Cette application qui vient d’être mise en service, propose une base de données sur les questions que se posent les jeunes et la carte sanitaire de tous ceux qui sont impliqués dans le projet financé par le fonds mondial. « DIS-MOI TOUT » gère les articles en ligne et hors ligne, les articles peuvent être rédigés en anglais ou en Français mais pour ceux qui ne savent pas lire, une version audio de l’article vous est proposée dans la langue de votre choix. L’application propose une variété de fonctionnalité toutes destinées à gérer les différentes problématiques liées à la sensibilisation des jeunes accompagnée des sons du terroir pour joindre l’utile à l’agréable. « DIS-MOI TOUT » est l’œuvre de CHO NKARIMBI Software Developer qui se doit de parfaire l’application pour une meilleure appropriation par les jeunes. Elle est conçue pour contribuer à la sensibilisation des jeunes et animer les fora de discussions des adolescents et jeunes en matière de VIH, IST et SSR. Elle fonctionne sur le système d’exploitation Androïd (QS) et est disponible pour les utilisateurs disposant d’un Smartphone ou de tout autre appareil et très bientôt par internet. Connectée à un serveur, cette application effectuera des appels REST via des API pour télécharger son contenu et le rendre disponible à l’utilisateur. Une partie du contenu sera disponible sans connexion internet, tandis que d’autres contenus (trop lourds et/ ou inappropriés pour un stockage hors connexion) ne seront accessibles qu’avec un accès internet. Les interfaces de l’application ont été prédéfinies pour orienter vers les différentes ressources en ligne chaque fois que cela est nécessaire pour traiter d’une question spécifique ou pour le partage d’expérience.

Clément NOUMSI

Réaction

Alain Louis Marcel NAMA ESSOMBA, 
proviseur du Lycée Technique Industriel Commercial Bilingue de Yaoundé.

« C’est un sentiment de fierté parce que de la panoplie des établissements que nous avons dans la ville de Yaoundé, notre lycée technique industriel et commercial bilingue a été choisi pour accueillir le lancement officiel de l’application « DIS-MOI TOUT » qui s’adresse aux jeunes et a pour propension de les sensibiliser sur la prévention des IST et le VIH/SIDA. Nous sommes fiers de la confiance que nous fait l’ONG FESADE (Femme Santé Développement). La santé a une place centrale dans notre établissement car il y a un adage qui dit qu’on ne peut avoir un esprit saint que dans un corps sain. Notre rôle étant de distiller aux élèves les savoirs- faire, nous ne saurions le faire si le savoir-être n’intervient pas, si la santé n’intervient pas. Il est donc plus important pour nos enfants d’être d’abord en bonne santé, pour pouvoir recevoir les enseignements que nous leur procurons. Donc l’application vient résoudre un problème de communication entre les élèves et leurs entourages (parents, enseignants) au regard des problèmes qu’ils rencontrent au quotidien sur leur santé.  Les IST et le VIH/Sida sont les thèmes assez difficiles à aborder. Pour nos jeunes, je crois que la communication directe entre l’élève à travers son téléphone et le personnel médical au regard des problèmes leur permettra d’avoir tous les éléments sur la prévention ainsi nos enfants seront plus conscients de la nécessité d’être en bonne santé ».

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.