Législatives et municipales de 2020 : La section Rdpc du Mfoundi V fourbit ses armes pour une victoire éclatante du parti.

0
136

Les travaux ont permis en outre aux membres statutaires de la conférence de section, d’adopter des stratégies pour améliorer l’assiette électorale du parti dans cette unité politique.

Les assises conduites par le président de section Rdpc, Augustin Bala à la permanence du parti d’Essos, avaient pour fil conducteur « de nouvelles sous-sections pour un encadrement de proximité adapté au nouveau contexte concurrentiel et démographique de Yaoundé V.» C’était en présence de Pierre Emmanuel Tabi, représentant du chef de la délégation permanente du comité central du Rdpc pour le Mfoundi.

D’importantes résolutions à implémenter dans les prochains jours ont été prises au cours des travaux de cette conférence conjointe, dont la recherche des moyens financiers permettant de soutenir les activités du Rdpc à la base. Ils ont également tablé sur les voies et moyens pour la section de trouver des personnes ressources qui peuvent financer les activités ordinaires du parti ainsi que la prochaine campagne électorale.

Les travaux ont permis en outre aux membres statutaires de la conférence de section, d’adopter des stratégies pour améliorer l’assiette électorale du parti dans cette unité politique.

Poursuivant ses actions de développement, la section Rdpc du Mfoundi V s’est engagée à résorber le problème de chômage des jeunes dans son unité politique. L’opération « un jeune, un poussin » a été effectivement lancée le 06 novembre 2019, à travers la distribution des poussins aux jeunes.

La lutte contre le chômage va s’intensifier et l’auto emploi des jeunes davantage encouragé. Il a été suggéré la création d’un fonds d’accompagnement des projets des jeunes ainsi que sa dotation en ressources nécessaires pour répondre de manière efficace à cette problématique.

« Au Cameroun, il faudrait qu’on sache qu’il n’y a pas que des fonctions de bureau. Nous devons apprendre aux Camerounais à être des chefs de leurs propres entreprises car cela favorisera et participera à l’émergence de notre pays » explique le patron politique du Rdpc dans le Mfoundi V.

En vue d’améliorer ses scores lors des prochaines consultations électorales, la section Rdpc du Mfoundi V ira à la rencontre des leaders communautaires de sa circonscription à l’effet de les sensibiliser et les convaincre à exprimer leurs voix en faveur du Rdpc.

Les participants n’ont pas manqué de plancher sur le nouveau visage de la circonscription politique du Mfoundi V ayant retenu l’attention des militants depuis des lustres. Les 2 principales sous-sections créées en 1996 ont été éclatées. Elles passent désormais de 2 à 17. Avec l’adoption de ces nouvelles sous-sections, le Rdpc est de plus en plus proche de la base militante pour l’élaboration en synergie des projets de développement de Yaoundé 5e.

 « C’est une grande première et une satisfaction. Cette nouvelle configuration permettra au parti de se rapprocher davantage des populations, de pérenniser le bastion du Rdpc et de ramener de nouveaux militants et une nouvelle impulsion dynamique. C’est le Rdpc qui gagne ainsi à Yaoundé 5e  s’en réjouit Augustin Bala, le président de la section Rdpc du Mfoundi V.

Ces nouvelles unités politiques ainsi créées entreront en vigueur après les législatives et les municipales de 2020.

Ces principales résolutions ont été adoptées par les 3 commissions des affaires économiques et financières, de la politique générale et des affaires sociales et culturelles ont rendu la copie des travaux à la fin des assises qui ont connu un succès éclatant. L’harmonie et la cohésion ont été renforcées. La satisfaction était totale, un signe qui augurerait de lendemains meilleurs au parti dans l’arrondissement de Yaoundé 5e.

Demetrio WOUASSOM

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.