Kamerun Haus : une initiative louable!

0
319

La salle de conférence du CERDOTOLA a servi jeudi dernier 30 Janvier de cadre à la conférence de presse de Kamerun Haus pour faire un compte rendu du colloque organisé le 26 septembre 2019 à Yaoundé et son programme d’action pour 2020.

Le secrétaire exécutif du CERDOTOLA  Charles BINAM BIKOI dans son mot bienvenu a tenu à saluer la belle initiative de ces jeunes Camerounais vivants en Allemagne qui parlent du Cameroun au passé antérieur (qui correspond à la première sphère géographique avant 1913). L’importance se traduit par le fait que, nous venons de quelque part et notre humanité (patrimoine matériel et immatériel) ne saurait se diluer au carrefour du donner et du recevoir.

Cette rencontre se tient à un moment de choix d’opportunité pour notre pays le Cameroun  en cette année 2020. Pour le promoteur Prinz De Bangoua Legrand Tchatchouang, l’action de Kamerun Haus vise à entretenir une image positive et susciter une envie du Cameroun tant chez les potentiels touristes que chez des investisseurs afin de booster le développement de nos localités. Le colloque du 26 septembre 2019, le 2ème du genre, a eu le mérite de mettre  en exergue le partenariat Public/Privée dans le cadre de l’accompagnement de l’action du gouvernement en matière de promotion de la  destination Cameroun, un pays uni dans sa diversité qui fait notre richesse. En plus de l’appui donné sur place aux migrants depuis quelques années déjà, nous avons le 5 Décembre 2019 procédé à la remise des ordinateurs aux écoles dans la région de l’Ouest à Bangoua et dans la région du Sud-ouest grâce au Don d’un partenaire et ami, le Prof  Dr Scholz  Lubbering. Les majestés Anick Julio Tchatchouang (par ailleurs co-fondateur Kamerun Haus) et Andréas Lekuntze ont salué cette belle initiative qui vient offrir une porte aux communautés locales.

2020 sera  consacrée à l’éducation et la santé dans nos zones rurales sur le plan national et une activité qui sera menée début Mars en Suisse  dans la ville de Bâle, canton germanique dans la confédération helvétique.

Clément NOUMSI / Images (CERDOTOLA)

Réactions

Sa Majesté Andréas Lekuntze
Sa Majesté Anick Julio Tchatchouang (co-fondateur Kamerun Haus)
Prinz De Bangoua Legrand Tchatchouang,  promoteur Kamerun Haus

«Kamerun Haus a organisé en 2019  ici au Cameroun avec l’appui du gouvernement et l’ambassade d’Allemagne, un colloque interministériel sur la politique culturelle extérieure du Cameroun. Il était question pour nous ce jour de présenter le bilan de ce nous faisons en Allemagne pour une image rassurante de la destination Cameroun. A l’issu de ce colloque des idées, des projets ont été énumérés et nous avons sollicité toutes les parties prenantes pour qu’ensemble nous puissions construire une véritable politique pour la destination Cameroun à l’extérieur pas seulement en Allemagne. Cette conférence de presse visait à restituer à la presse ce que nous nous sommes dits et ensuite présenter la démarche à entreprendre pour mieux accompagner l’action gouvernementale en faveur de la coopération culturelle et économique entre le Cameroun et l’Allemagne. L’une des idées était de multiplier les points d’encrage et la Suisse a été choisi, en la ville de Bâle avec la semaine camerounaise, ou encore le programme  Dr Scholz  Lubbering   comme le nom de son promoteur.»

Pr Charles BINAM BIKOI, secrétaire exécutif du CERDOTOLA

« Cette conférence de presse à l’initiative Kamerun Haus Ong de droit Allemand est une introduction et une restitution au sens très anglais du terme. C’est une histoire qui vient ressusciter le Kamerun d’avant 1914 sous protectorat  Allemand  grand de près de 700 mille km2; non pas ses frontières,  aujourd’hui réduit à cet espace que vous connaissez. Les ruptures  de vivre ensemble ou du non vivre ensemble sur nos territoires que d’autres nations nous ont imposées, ceux qui continuent de vivre sur cet espace hommes et femmes, jeunes et vieux, de se produire et de se performer, qui croient à leurs identités et qui portent leurs identités dans leur quotidien tant à l’extérieur qu’à l’intérieur du pays. C’est le cas en Allemagne me semble-t-il que l’idée, que le colloque organisé par Kamerun Haus a tenu à faire partager. Le CERDOTOLA en tant que organisation inter-Africaine pour la promotion,  la sauvegarde et la capacitation des africains dans l’effacement  des complexes hérités de la colonisation. Le CERDOTOLA  ne pouvait qu’accueillir cette conférence de presse pour parler de la culture camerounaise, elle est bien vivante et bien représentée, le CERDOTOLA encourage de telle initiative ».