Edea-Kribi: le confort de la circulation amélioré.

0
317

Près de 300 nids de poules et des fissuration bouchés en seulement 62 jours sur le tronçon Edea-Kribi.

Les travaux réalisés ont coûté à l’ État seulement un peu plus de 100 millions, 101.848.641 (cent un million huit cent quarante huit mille six cent quarante un) FCFA de manière précise. Là où certaines entreprises, pour les mêmes travaux, demandaient plus d’un milliard de nos francs.


Ce travail remarquable est le résultat de la mini centrale d’enrobés à émission de bitume acquise il y a quelques mois par le Ministère des Travaux Publics. Cet engin, pilotés par les équipes de la Brigade nationale des travaux en régie a permi d’intervenir avec une diligence jamais observée par le passé pour les travaux de même type et surtout de réaliser un bénéfice financier important. On peut donc dire que l’objectif a été atteint, celui de mettre en exécution, mieux concrétiser la volonté et les instructions du chef de l’État, transmises aux membres du gouvernement par le 1er ministre lors du conseil de cabinet de mai 2019. Celles de réduire les coûts des travaux d’entretiens et de construction des routes. La mini centrale d’enrobés à émission de bitume est un appareil révolutionnaire qui est une usine de fabrication des enrobés mobiles, il a été utilisé par les ingénieurs du Ministre des Travaux Publics et ceux du Matgenie il vient surtout donner un coup de pouce de l’entretien routier des routes revêtues.


La réception de ce projet d’exécution en urgence des Travaux de bouchages des ornières et des nids de poules en régie, avec la micro centrale d’entités à l’émulsion de bitume sur l’axe Edea- Kribi, a eu lieu ce vendredi 25 octobre 2019.

Une bonne nouvelle pour les usagers de ce tronçon Edéa – Kribi long de 103 kilomètres. “ Y avait avant les travaux, de nombreux éclatement de roues, des dérapages lorsque tu rentrais dans un nid de poule, toujours en raison de ces nids de poules, l’on a enregistré de nombreux accidents parfois mortels ”, témoigne un conducteur de camion rencontré.

Edéa-Kribi, un axe aujourd’hui très fréquenté qui connaît un trafic de plus en plus dense d’abord du fait de son attout touristique, mais aussi avec l’avènement du port en eau profonde. Le chef de projet, Sissoko ADOL Wilfried annonce la présence permanente des équipes de veille sur cette route pour des interventions à l’effet de maintenir, le confort de circulation, réduire les accidents.

Camer Press Agency

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.