Economie : Festicacao 2019 : Le bilan de la 8e édition.

0
171

Le cacao camerounais était en vitrine à Yaoundé au cours de la 8e édition de festicacao organisée du 08 au 10 août 2019 par le conseil interprofessionnel du cacao et du café. L’événement placé sous la supervision du ministre du commerce, a connu la présence de plusieurs acteurs de cette filière.

Le cacao camerounais qui actuellement est à la reconquête du marché mondial, a été valorisé tout au long de la période de ce festicacao édition 2019. La grande messe du cacao a réuni industriels, producteurs, experts, entreprises, entrepreneurs et amoureux de la filière cacao mise en vitrine à travers plusieurs articulations.

« Cacao du Cameroun, résolument dans l’excellence » c’est sous ce thème que s‘est tenue cette 8e édition de festicacao au palais polyvalent des sports à Yaoundé.

Le paposy transformé pour la circonstance  en village de l’excellence du cacao camerounais, a permis à près de 70 exposants d’étaler dans une centaine de stands, leur savoir-faire en matière de cacao pendant la foire-exposition. Les jeunes du programme New Generation ont effectué une visite dans une chocolaterie artisanale et ont suivi un exposé de cocoa debate  portant notamment sur « le prix juste ou prix équitable ».

« En marche vers l’excellence » était également le fil conducteur de la tribune cacaoanimée par les responsables de la filière autour du ministre du commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana. Les échanges ont permis de définir les stratégies en vue de l’obtention de meilleurs résultats. Par exemple, il a été présenté aux producteurs, les défis de l’organisation des productions et de la maîtrise des process. Il a été rappelé qu’il faut des coopératives viables et crédibles dûment immatriculées et qui respectent ses obligations vis-à-vis des partenaires. En outre la valorisation des exploitants agricoles et les maîtres cacaoculteurs en fabriquant leurs cartes professionnelles, ainsi que la création des coopératives viables et crédibles pour engranger les prix maximums quelle que soit la conjoncture. 

Les responsables du CICC- conseil interprofessionnel du cacao et du café ont insisté sur l’entretien des vergers, la surveillance des plantations et l’usage raisonné des produits phytosanitaires… Des astuces de récoltes et de traitement post-récoltes ont été portées à l’attention de l’assistance, de la récolte au bon stade de maturité du cacao en passant par la liste de matériel et d’équipement en champ.  Le support de production de cacao d’excellence repose sur le contrôle, la qualité et l’analyse sensorielle.

Des heures durant, beaucoup d’idées ont été échangées et cette articulation de tribune cacao a constitué le clou de l’événement car l’agréable a été joint à l’utile.

En marge de ce grand rendez-vous, les exploitations, centre d’excellence de traitement post-récolte de cacao des jeunes New Generation basées dans les arrondissements de Zoételé et de Mbalmayo ont reçu la visite d’une forte délégation conduite par le mincommerce Luc Magloire Mbarga Atangana.

Le directeur de l’organisation internationale du cacao Michel Arrion a échangé avec les planteurs de cacao au cours d’une rencontre.

Deux ateliers portant sur la fabrication traditionnelle du chocolat et la dégustation du chocolat ont été organisés, de même que la compétition des centres de formation en gastronomie dénommée cocoa challenge’.

Cocoa awards a constitué la dernière articulation de festicacao 2019. Les participants qui se sont illustrés lors de cette édition ont été récompensés pour leurs efforts consentis dans la valorisation du cacaoPlusieurs prix repartis dans les catégories de l’innovation, du plus beau stand et de l’hôtellerie-restauration leur ont été décernés. Le prix spécial du président est revenu à trois « ambassadeurs de cœur » désigné pour la circonstance à la suite de leur accompagnement et  soutien des efforts de notre pays dans la promotion du cacao. Le porte-parole des pays producteurs de cacao à l’ICCO Ali Touré, le conseiller spécial du président du Togo  Enselme Gouthon et le directeur exécutif de l’organisation internationale du cacao Michel Arrion ont été exhortés à porter le Cameroun dans leurs cœurs et à défendre ses intérêts en tous lieux.

La 8e édition de festicacao 2019 se referme avec une note de satisfaction car de riches enseignements et d’idées ont été partagés ainsi la démonstration de talents et savoir-faire en matière de cacao. Au conseil interprofessionnel du cacao et café, l’heure est aux préparatifs de la 9e édition qui se tiendra l’année prochaine à Yaoundé.

Demetrio WOUASSOM.

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.