E-commerce : Marketplace et Classified, deux modèles à la croisée des chemins au Cameroun

À l’heure où l’économie numérique devient le sujet phare de toutes les tables rondes et même des ateliers gouvernementaux au Cameroun, il est important de clarifier l’opinion sur les différents concepts qui rentrent dans ce secteur dit économique. Cet article vous présente donc les deux modèles du commerce électronique les plus connus dans le monde et qui sont surtout bien implantés au pays des Lions Indomptables.

0
754

À l’heure où l’économie numérique devient le sujet phare de toutes les tables rondes et même des ateliers gouvernementaux au Cameroun, il est important de clarifier l’opinion sur les différents concepts qui rentrent dans ce secteur dit économique. Cet article vous présente donc les deux modèles du commerce électronique les plus connus dans le monde et qui sont surtout bien implantés au pays des Lions Indomptables.

Le commerce électronique plus connu sous le nom e-commerce, est devenu l’un des piliers économiques de nombreux pays dans le monde notamment en occident où Internet est quasiment libre. Au-delà de son usage qui est de plus en plus simplifié, le commerce électronique joue un rôle d’interface entre les différents besoins existentiels.

L’évolution du comportement des consommateurs ayant été confirmé ces dernières années, le E-commerce est devenu le challenge pour la plupart des structures qu’elles soient commerciales ou non. Pourtant, il reste une nébuleuse pour ceux qui ne se sont pas encore penchés sur le sujet.

Au coeur de cette activité devenue une source de revenu et non des moindres, il y’ a de nombreux acteurs mais surtout de nombreux types d’activités. On peut par exemple citer le commerce entre entreprises encore appelé B2B (Business to business), le commerce à destination de particuliers ou B2C (Business to consumer), le commerce entre particuliers ou C2C (Consumer to consumer) et enfin, l’échange entre une entreprise et ses employés ou B2E (Business to employee). Les experts classent tous ces différents positionnements en 02 grandes classes économiques: les Marketplaces et les Classifieds.

Pour être juste, il y a effectivement des similitudes lorsque vous examinez les sites Web de Marketplaces et ceux de classifieds encore appelés sites de petites annonces. Pour les deux, la plate-forme en ligne sert de point de rencontre virtuel entre les vendeurs et les acheteurs qui cherchent à effectuer des transactions sur Internet. Une question ressort alors très souvent: y’a t-il vraiment une différence? Et la réponse c’est bel et bien OUI.

La première différence majeure c’est le rôle joué par l’opérateur qui gère la plate-forme. Sur un site Web de petites annonces en ligne, le service fourni est minime. Il fournit une plate-forme sur laquelle une personne ou une entité professionnelle peut indiquer ce qu’il recherche ou ce qu’il souhaite vendre. Il n’engage en rien la responsabilité de l’opérateur et les transactions ne sont pas nécessairement intégrées à la plateforme, laissant les vendeurs et les acheteurs décider de la manière de conclure la transaction. Jumia deals (www.deals.jumia.cm) est un exemple de classifieds que l’on retrouve au Cameroun aux côtés de nombreuses autres plateformes. D’un autre côté, les marketplaces ou places de marché en français, fournissent un coffre-fort aux acheteurs et aux vendeurs et leurs fournissent une myriade d’outils et de services pouvant faciliter le processus de négociation. Jumia.cm est le leader du secteur des marketplaces au Cameroun et même en Afrique.

La seconde différence réside dans la fiabilité de la plateforme et la sécurité des transactions. La place de marché est considérée comme une partie prenante pour les acheteurs et les vendeurs car elle assure une sécurité dans la transaction effectuée sur la plateforme et garantit la qualité des biens vendus et des services fournis. Il le fait en choisissant soigneusement ses vendeurs et en s’assurant que leurs services correspondent au niveau d’exigence de la clientèle d’Internet. La responsabilité d’une place de marché est beaucoup plus grande que celle d’un site Web de petites annonces. Ceci d’autant plus que la marketplace doit fournir un paiement en ligne sécurisé, gérer le catalogue de produits et services en le mettant à jour et en détail, fournir un cadre légal qui authentifie les deux extrémités de la transaction. Elle doit également donner aux acheteurs, un moyen efficace et efficient de gérer le suivi de leurs commandes directement à partir de leurs comptes.

De plus, ces deux plateformes génèrent des revenus différemment. Sur un site Web de petites annonces, la publication d’une petite annonce est généralement une fonction payante. D’autres services complètent cette fonctionnalité, comme le fait de faire payer les annonces et d’obtenir plus de visibilité ou la possibilité d’automatiser la publication d’un grand nombre d’annonces, surtout si vous avez des offres récurrentes. Les places de marché sont beaucoup plus subtiles en ce sens qu’ils retiennent généralement une commission de chaque vente. Cette commission qui résulte des différentes commandes en ligne, peut varier considérablement d’un secteur à un autre. En gros, la marketplace ne vous facture pas le nombre de produits mis en vente, au contraire, les vendeurs sont encouragés à télécharger de grands catalogues, car ils offrent aux clients plus d’options lorsque vous cherchez quelque chose. Cela rend également les vendeurs plus compétitifs par rapport aux autres vendeurs. La publicité peut éventuellement être un bon moyen de compléter les revenus de la plate-forme si leur trafic est suffisamment important. Les Marketplaces offrent les mêmes avantages que les centres commerciaux, en ce sens qu’ils rassemblent une quantité importante de produits ou de services de différentes marques et secteurs possibles au même endroit, pour lesquels la qualité est assurée.

Simon Mbelek

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.