Double scrutin du 09 février 2020 : Elecam situe les observateurs électoraux sur le niveau des préparatifs.

0
110

C’était au cours d’une rencontre organisée hier mercredi au palais des congrès de Yaoundé.

Il était question pour la direction générale d’Elecam- Elections Cameroon, de donner la bonne information aux observateurs internationaux et nationaux accrédités dans le cadre des élections municipales et législatives du dimanche 09 février 2020. Notamment le niveau des préparatifs de ce scrutin a été présenté à ces derniers afin qu’ils puissent s’imprégner. L’occasion a permis en outre d’évoquer les mesures d’accueil et d’orientation des observateurs électoraux.

« A ce jour, le matériel électoral est déjà déployé sur tout le terrain » indique le directeur général des élections. Erik Essousse précise également que « le gouvernement a mis à la disposition d’Elecam, un moyen financier et approprié pour la bonne organisation de ce double scrutin et que des mesures ont été prises pour permettre aux électeurs, de voter dans la sécurité sur toute l’étendue du territoire national. »

Les représentants des ministères de l’administration territoriale, de la communication et des relations extérieures ont déroulé des exposés portant sur les mesures prises pour assurer le bon déroulement des élections dans la paix et la sécurité ; les conditions d’accueil des observateurs électoraux et les mesures de couverture médiatique des activités électorales. Le code électoral et un guide pratique de l’observateur accrédité contenant des informations pratiques et complémentaires ont été remis à ces observateurs. Une session interactive a mis un terme à cette rencontre entre Elecam et les observateurs électoraux.

En rappel pour ce processus électoral, 58 partis politiques sont en lice et près de 7 millions d’électeurs sont appelés à exercer leur devoir civique le 09 février prochain, dans 26 336 bureaux de vote repartis sur le territoire national. Ils vont notamment choisir les conseillers municipaux et les députés pour un mandat de 5 ans. Pour l’heure, l’on ne peut spéculer exactement sur le nombre d’observateurs électoraux nationaux et internationaux accrédités.

Demetrio WOUASSOM

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.