Coopération Cameroun – Suisse : Près de 3 milliards de FCFA pour le financement des Pme.

0
74

3 conventions de subventions dans le cadre du programme des fonds de contre – valeurs Suisses ont été signées le mercredi 11 mars 2020 à Yaoundé par le ministre de l’économie, Alamine Ousmane Mey et l’ambassadeur de Suisse au Cameroun, Pietro Lazzeri et les représentants des 3 Pme bénéficiaires.

Avec ce concours financier d’environ un milliard de FCFA par projet, les PME bénéficiaires pourront améliorer leur production respectivement dans le domaine des énergies renouvelables, de la maîtrise de l’eau et de l’agriculture. En rappel, le Programme des Fonds de Contre Valeurs Suisses est fondé sur l’accord d’utilisation d’un montant de 3,4 milliards de FCFA. Signé le 07 novembre 2017 entre le Cameroun et la Suisse, cet accord matérialise la volonté des deux pays d’utiliser à des fins de développement économique et de lutte contre la pauvreté les fonds rétrocédés par l’ex-Sonel dans le cadre de la réhabilitation de la centrale de Song-loulou. Les 3 PME bénéficiaires sont la Société Coopérative Experience Incorporated (projet d’appui à la pomme de terre, basé dans la localité de Santa-région du Nord-Ouest), le Groupe Foresta chargé du projet d’électrification et La société Sahel Water Sanitation and Environment ( 2SW) conduit le projet Eau pour tous

Pietro Lazzeri, ambassadeur Suisse au Cameroun
«Comme l’a si bien expliqué le ministre, il y a 3 secteurs qui vont bénéficier de cette coopération entre la Suisse et le Cameroun, c’est le secteur de la production de l’énergie renouvelable, de l’eau et la production agricole. C’est 3 secteurs stratégiques pour le Cameroun, 3secteurs qui vont promouvoir le développement local et c’est où le secteur privé va collabore avec les institutions publiques pour le bénéfice des populations camerounaises et la Suisse est fière d’accompagner le Cameroun avec son expertise et avec son soutien financier.»

Alamine Ousmane Mey, Minepat.
« D’abord il me plait de saluer le développement que connaît la coopération entre le Cameroun et la Suisse, la coopération qui s’enrichie aujourd’hui, celle de soutenir 3 PME camerounaises à travers des dons pour un montant d’un peu plus de 3milliards de francs dans le but d’assister ces 3 entreprises portées par nos compatriotes dans les domaines de l’énergie renouvelable, dans la gestion de la maitrise de l’eau à travers la réalisation des forages et des abreuvoirs pour le bétail et d’accompagnement des populations à l’accès à l’Eau. Le 3ième projet est conforme à notre sol parce que l’agriculture est un levier essentiel pour notre pays. Nous venons donc de signer une convention pour l’amélioration des semences des pommes de terre dans la région du Nord-ouest particulièrement dans la zone de santa. Tout ces 3 projets sont conformes avec la vision du Cameroun de devenir un pays émergent en 2035 à travers la réalisation des grands projets structurants mais aussi à travers des petites et moyennes entreprises comme celle que nous venons de soutenir. Ce sont les pionniers que l’histoire de la coopération nouvelle avec la Suisse, ce sont aussi des entreprises qui sont responsables de l’avenir parce que leur résultats, leurs performances, l’impact qu’elles auront au niveau des populations bénéficiaires détermineront les partenaires à soutenir d’avantages le gouvernement dans la recherche du mieux-être des populations dans les régions les plus reculées (Nord, extrême-nord, Nord-ouest et l’Ouest) et nous invitons nos compatriotes porteurs des projets bénéficiaires avec l’accompagnement des institutionnelles de rechercher l’émergence pour notre pays »

Bello WANG, membre du Projet Sahel Water.
«Nous sommes présents dans le grand nord, la principale activité est le forage et notre société existe depuis plus de 10ans. Nous faisons des forages dans les localités depuis plus de 7ans et nous sommes à plus de 300 forages dans le grand nord avec une bonne adhésion des populations qui à chacun de nos passages, nous resservent toujours un accueil chaleureux. Vous savez cette partie du pays connait beaucoup de souci pour avoir une potable »

Clément NOUMSI

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.