Coopération Cameroun – France : Le programme C2D dresse le bilan de ses réalisations dans la région du Centre.

0
158

C’était jeudi dernier au cercle municipal de Yaoundé, à l’occasion de la 4e édition des journées portes ouvertes du C2D. L’événement a connu la présence du représentant du gouverneur de la région du Centre, des responsables de l’agence française de développement et ceux du contrat de désendettement et de développement .

Il était question de faire connaître au public, les réalisations du C2D- le contrat de désendettement et de développement dans la région du Centre au Cameroun. Les stands ont été aménagés pour la cause et animés par des équipes de différents programmes du C2D. Ils ont permis d’accueillir les visiteurs  et d’échanger avec eux tout en leur présentant à travers les expositions photos et autres moyens, les œuvres réalisées dans cette partie du pays. La région du Centre a bénéficié de nombreuses réalisations dans des secteurs variés depuis la mise en œuvre de ce programme dans notre pays en 2006. La réhabilitation d’un linéaire de 13,58 km de voirie urbaine de Yaoundé, l’aménagement de l’échangeur du carrefour de la préfecture, le désenclavement de nombreux quartiers de la cité capitale tels que Briqueterie, Melen, Carrière ; l’installation de 243 lampadaires d’éclairage public et bien d’autres ont été réalisés dans la seule ville de Yaoundé, ce grâce à la mise en œuvre du contrat de ville d’une enveloppe de 23 milliards de FCFA.

Plusieurs autres projets ont été réalisés dans d’autres localités de la région du Centre. L’on peut citer l’entretien routier et l’établissement des points de rupture sur 60,5 km de routes rurales sur l’itinéraire Bafia-Malanden, la construction de 3 dalots et la réhabilitation de 215,7 km de pistes côtières  sur une douzaine d’itinéraires.

L’appui à la politique de décentralisation avec le Pndp-le programme national de développement participatif, a permis à la mise en œuvre de plus 167 microprojets dans les domaines de l’eau et assainissement, de santé, d’éducation, de formation…En plus, 64 communes ont été outillées sur l’utilisation du logiciel PROADP ; le programme C2D a assuré le renforcement des capacités de 128 agents communaux  et le déploiement du logiciel SIM-BA dans 70 communes de la région. Il a contribué activement à l’élaboration des Pcd– les plans communaux de développement pour l’appui à la planification locale ; à la construction des radios communautaires de Messondo et d’Endom et l’élaboration de la stratégie nationale Redd+ dans la commune de Yoko…

Sur le plan culturel, l’on note l’organisation des deuxièmes assises sur les industries culturelles ; la rénovation de la galerie d’art contemporain de Yaoundé et l’acquisition d’un bibliobus pour la promotion du livre et de la lecture. Dans cette optique, une caravane a été effectuée dans une vingtaine de localités de la région et a permis de toucher et d’impacter près de 5.000 jeunes.

Plus d’une décennie après son lancement au Cameroun, les retombées et réalisations du C2D sont palpables et visibles sur l’ensemble du territoire de la région du Centre et dans de nombreux secteurs.

En rappel, dans l’ensemble du pays, les deux premiers C2D ont porté entre 2006 et 2011 sur un investissement de 566 milliards de FCFA dont 352 milliards FCFA pour le premier et 214 milliards pour  le second. Mis en œuvre depuis 2016, le troisième C2D est doté d’une enveloppe de 401 milliards de FCFA sur une période de 8 ans.

Demetrio WOUASSOM

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.