CONSOMMATION DES STUPÉFIANTS EN MILIEU SCOLAIRE : MAÎTRE SIGNE ETIENNE AIDE LES PARENTS À INTERPRETER LES SYMPTÔMES

FACE À LA MONTÉE VERTIGINEUSE DE LA CONSOMMATION DES DROGUES ET AUTRES STUPÉFIANTS EN MILIEU JEUNE, LE COORDONNATEUR NATIONAL D’OLYMPIA JUJITSU CAMEROUN DÉSIRE FORMER 2 MILLIONS DE FACILITATEURS POUR ÉRADIQUER LE FLÉAU.

0
543

FACE À LA MONTÉE  VERTIGINEUSE DE LA CONSOMMATION DES DROGUES ET AUTRES  STUPÉFIANTS EN MILIEU JEUNE, LE COORDONNATEUR NATIONAL D’OLYMPIA JUJITSU CAMEROUN DÉSIRE FORMER  2 MILLIONS DE FACILITATEURS POUR ÉRADIQUER LE FLÉAU.

Depuis le mois de mars avec le décès du jeune Blériot TSANOU le jour du départ en congé des élèves de deuxième trimestre à Douala, les actions sous-marines jadis méconnues par certains sont les bienvenues.

L’une des missions de la fondation sans frontière et arts martiaux sans frontière au Cameroun étant la sensibilisation des jeunes sportifs, scolaires et universitaires sur les dangers des drogues et stupéfiants en milieu jeunes, Maître SIGNE se fait désormais mieux résonnante qu’avant. Récemment il fut l’hôte du collège privé TANKOU à Bafoussam. TALOTSING EDDY Maurice, le principal dudit établissement justifie le choix porté sur son organisation:

«Nous avons invité maître SIGNE en connaissance de la cause. De plus en plus nous allons sensibiliser ces enfants avec l’aide des parents pour que demain ils soient des modèles. Nous avons initié cette conférence parce que nous voulons des enfants saints dans notre établissement. De plus en plus le phénomène déviant des enfants va grandissant. Nous avons jugé bon en plus du règlement intérieur et du conseil d’administration, d’inviter des partenaires pour qu’ils nous aident davantage à ventiler ce message. Ce qui est sûr, c’est un phénomène social et tout le monde est appelé à chercher des voies et moyens pour éradiquer. »

Pour le coordonnateur national de Olympia jujitsu  Cameroun et représentant de la fondation sans frontière au Cameroun, la conscientisation des jeunes urge : « On se rend compte que les jeunes deviennent de plus en plus violents parce qu’ils consomment régulièrement des drogues. Il s’agit donc de mettre fin à la consommation de ces stupéfiants. Olympia JU-JITSU Cameroun est une  association sportive qui a des objectifs. Parmi ceux-ci, nous avons la formation Ju-Jitsu qui est un art martial japonais et qui a un code moral : être utile à soi même et à son entourage.  C’est donc de bon ton qu’on parle d’art martial et de morale. Le pratiquant ne doit pas être un bandit puisqu’il a une bonne conduite. On lui apprend à se défendre face à un malfrat. »

COMMENT SAVOIR QU’UN ENFANT EST SOUS L’EMPRISE DE LA CONSOMMATION DES STUPÉFIANTS ?

Selon Maître SIGNE Etienne : « Les signes sont nombreux. Il y’a d’abord les yeux pâles, le visage pâle comme s’il est anémié,  Quand l’enfant présente ces signes entre  13 heures et 14 heures. Le deuxième indice c’est le rougissement des yeux le matin au réveil. Voilà les signes chez ceux qui sont débutants. Quand un enfant est déjà accro, ces signes ne sont pas très fréquents. La violence fait également parti des indicateurs, moindre chose, il est violent là il vient de commencer. Quand il aura suffisamment consommé, la violence sera quand il vient de consommer mais à ses débuts, la violence est incontrôlable. »

D’un stupéfiant à l’autre, les symptômes sont parfois différents précise t’il : «  Un enfant qui consomme le tramadol  aura les yeux rouges et couleur cendre entre 12 heures et 13 heures. Vers 16 heures, les paupières sont gonflées. Il ne peut pas manger avant d’avoir un peu siesté lors de son retour des classes quand il a consommé à la deuxième pause. S’il est forcé à prendre son repas, il aura la nausée. S’il le prend également lors d’une sortie nocturne entre 22 heures et 4 heures, il ne pourra trouver le sommeil avant 10 heures. Et face à ces signes un parent doit commencer à faire le diagnostic et enquêter pour l’aider. À noter que nous pouvons aider les parents à détecter ces enfants, mais seul le médecin peut faire la prise en charge. »

LE JU-JITSU COMME MOYEN DE RÉARMEMENT MORAL DES JEUNES

Le JU-JITSU est un art martial Japonais basé sur les techniques de projection, les coups, les immobilisations et les luxations.  Ce sport est la mère des arts martiaux, c’est de lui qu’est né le Judo, l’aïkido et il y a plusieurs formes de karaté. C’est du JU-JITSU qu’est né plusieurs formes d’arts martiaux dans le monde. L’histoire des arts martiaux révèle qu’il développe des capacités mentales, aide l’Homme à avoir un bon schéma corporel. L’une de ses missions étant la sensibilisation contre moult fléaux et dérives en milieu jeune, Maître SIGNE appelle les parents à inscrire les enfants à ce sport dans le but d’éviter certaines dérives.

Plusieurs démonstrations ont été faites lors de cette conférence avec la communauté éducative dans le but de sensibiliser sur les bienfaits de ce sport et le vœu qu’il soit favorablement accueilli dans la ville de Bafoussam en particulier et au Cameroun en général avec la formation de 2 millions de facilitateurs à travers le triangle national.

Flore KAMGA KENGNE

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.