COMENGANGTE 2019 : la réconciliation d’un peuple avec son histoire

0
172

La deuxième édition se tiendra du 08 au 15 décembre 2019 à l’esplanade de la Chefferie Supérieure Bangangté.

En prélude à cette occasion, une conférence de presse a été donnée il y’a quelques jours à Bangangté par le comité d’organisation conduit par le Prof Chrispin Pettang. Les contours de ce congrès mondial du peuple Bangangté ont été dévoilés.

L’événement a été baptisé « COMENGANGTE », ce sera le deuxième du genre dans l’histoire du peuple Bangangté. Le congrès qui se veut inclusif, innovant et très coloré se tiendra à l’esplanade de la Chefferie Supérieure Bangangté, dans le but de matérialiser la vision du roi et restaurer la chefferie en son rang.

Le comité d’organisation de cette grande rencontre historique est composé de Chrispin Pettang Président Général du « COMENGANGTE », du Dr Pany, Président de la Commission du Marketing, de Théodore Sa’à Nzetoum, représentant du Chef Supérieur à Yaoundé et de Erica Fotso à la commission communication, etc.

Pour le Chef Supérieur des Banganté, « le développement durable de Bangangté passera par la paix, l’amour et l’implication de tous et de chacun en ses talents et compétences. »

Le COMENGANGTE 2019 est placé sous le thème « Le groupement Bangangté derrière son roi dans la dynamique de son développement durable ». Vieux de près de quatre siècles, le Groupement Bangangté est l’un des plus redoutables du Cameroun. Sa force repose sur des valeurs de travail, de paix, du respect des autres et du progrès. L’histoire révèle que pour maintenir la paix dans le Royaume Bangangté, les rois successifs préparaient les Bangangté à être de redoutables guerriers. Selon les témoignages concordants, la conquête du territoire que le peuple bangangté occupe actuellement s’est faite au travers d’âpres batailles guerrières. En dehors de sa capacité de conquête, la communauté bangangté se distingue par son patrimoine artistique riche et varié.

Sur le plan local, le comité d’organisation est tenu par sa majesté Sah Tei Nguetkouane, chef VEUBAH, un jeune aux dents bien longues qui attend cette rencontre fraternelle avec beaucoup d’enthousiasme.

D’après des récits, une multitude d’enfants bangangté a été initiée à l’art. Grâce à leur doigté, ils sont passés maîtres dans la production d’objets artistiques de qualité supérieure. Au Cameroun et même dans le monde, les Bangangté sont facilement identifiables par leur expression corporelle et orale. C’est un peuple d’orateurs. Sa Majesté Nji Monluh Seidou Pokam, a initié le premier rassemblement de ses fils et filles du Cameroun et de la diaspora en 2017.

Le COMENGANGTE 2019 se veut inclusif et est considéré comme le congrès de la renaissance et de la réconciliation pour de nombreux observateurs car il devra permettre au département du Ndé de redorer son blason.

Clément NOUMSI

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.