Championnat Festi foot Oyal 2019 et Champions League à Abong-Mbang: Chamant Oyal promeut la cohésion sociale et le vivre-ensemble autour du ballon rond.

0
103

Le maire de la commune d’Abong-Mbang a respecté la tradition cette année en organisant du 24 août au 1er septembre 2019, la 3e édition de la Champions League, après le championnat Festi foot Oyal de cette année. L’apothéose a eu lieu dimanche dernier au stade municipal d’Abong-Mbang, sous la présidence de Godlive Mboké Ntual, préfet du Haut-Nyong.

Près de 78 équipes de football et handball représentant les différentes ethnies du Cameroun et reparties en 4 sous poules, ont pris part à cette autre édition de la Champions League, après avoir pris part au championnat Festi foot Oyal pour les vacances de 2019. Pendant plusieurs jours de compétitions sans heurt majeur, les meilleures équipes sélectionnées à l’issue du championnat Festival foot Oyal se sont régalées autour du ballon rond consolidant davantage le vivre-ensemble prôné par le chef de l’Etat et mis en œuvre par le maire de la commune d’Abong-Mbang, Chamant Oyal.

L’apothéose de la Champions league a eu lieu dimanche dernier au stade municipal de la localité.

En handball dames, l’équipe de Ntimbe H.C a perdu face à celle d’Ayene H.C sur le score de 10 buts contre 12.

Tandis qu’en football messieurs, Madouma Fc est venu à bout de Fédéral du Noun sur le score de 2 buts à 1, au terme d’une rencontre disputée âprement par les différents protagonistes. 

Plusieurs prix et primes de participation et d’encouragement ont été décernés aux différents acteurs ayant contribué à l’aboutissement de cette 3e édition qui avait pour fil conducteur « le sport, facteur de cohésion sociale ». Les lots de gratification étaient constitués de médailles ; de trophées et d’enveloppes financières dont le montant oscillait entre 25.000 F et 300.000 F.

C’est dans un moment de réjouissance et de célébration du vivre-ensemble que les spectateurs, joueurs, organisateurs et autorités ont pris momentanément congé du stade municipal d’Abong-Mbang, en attendant la prochaine édition en 2020.

Pour le maire de la commune d’Abong-Mbang et promoteur de ce tournoi, « il était question durant cette période, d’éloigner la jeunesse de tous les maux qui la minent afin qu’on puisse avoir des esprits saints dans un corps sain. »

« Cette volonté vient de l’émanation de celle du président national du rassemblement démocratique du peuple camerounais et chef de l’Etat qui a toujours considéré la jeunesse comme fer de lance de la nation. » justifie le magistrat municipal, Chamant Oyal qui également a profité de ce moment de grand rassemblement, pour inviter ses frères et sœurs à un esprit d’amour, de collaboration, d’entraide, à cultiver le développement de la cité et à regarder dans la même direction afin d’assurer durablement le vivre-ensemble prôné par le président de la république Paul Biya.

DEMETRIO WOUASSOM

Réactions.

Godlive Mboké Ntual, préfet du Haut-Nyong. 

« Le vivre-ensemble est effectif à Abong-Mbang. On le vit ici tous les jours. La preuve est que plusieurs ethnies du Cameroun ont pris part à cette grande messe de vivre-ensemble… »

 

Chamant Oyal, maire de la commune d’Abong-Mbang et promoteur du championnat festi foot Oyal et Champions league.

« La jeunesse qui est ainsi célébrée se trouve au centre de mes préoccupations. Elle a été éloignée tout au long de cette période de vacances, de plusieurs maux tels que la prostitution, l’oisiveté, la débauche... J’invite mes frères et sœurs et camarades de mon parti à tourner le dos à la calomnie, aux mensonges et à toute idée de division puisque cela découle de notre véritable mission qui est le renforcement de la solidarité en vue d’accélérer le développement de notre contrée ».

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.