CAMEROUN : Promotion du vivre-ensemble : Le pari gagné de l’exécutif communal de Nkoteng.

0
258

Le stade Félix Morrety de la localité a abrité du 21 juillet au 31 août 2019, la première édition du championnat du vivre-ensemble. L’objectif était de renforcer et promouvoir davantage autour du ballon rond, ce concept si cher au président de la république, dans cette ville cosmopolite où plusieurs ethnies se côtoient. Les populations ont vécu l’apothéose samedi dernier, au cours de la cérémonie de clôture de cette édition que présidait le Sous-préfet Mathieu Nebassi.

Les lampions se sont éteints samedi dernier sur la première édition du championnat de vacances du vivre-ensemble à Nkoteng.

L’esplanade du stade Félix Morrety a servi de cadre, à toutes les différentes rencontres de hand-ball et football, versions féminine et masculine. Pendant plus d’un mois, les protagonistes logés au sein de différentes équipes de diverses ethnies ont rivalisé d’adresse et offert au public de beaux spectacles, renforçant ainsi autour du ballon rond, le vivre-ensemble mis en œuvre par l’exécutif communal de Nkoteng. Il était question pour le magistrat municipal Etienne Prosper Ngourang et toute son équipe, de renforcer et promouvoir davantage, ce concept si cher au président de la république, dans cette ville cosmopolite où plusieurs ethnies du Cameroun cohabitent depuis des lustres.

En finale de hand-ball dames, l’équipe d’AjebaNko a plié les chines face aux bayam sellams sur le score de 8 buts contre 7, au bout du temps réglementaire du jeu.

L’équipe du dimanche F.c a remporté la finale de football messieurs face à la fondation Marseille de Mbezoa, conservant une fois encore son trophée. La rencontre amplement disputée sous une pluie battante, s’est soldée sur le score d’un but à zéro.

Différents prix d’encouragement, de félicitation et de participation ont été remis à tous les acteurs ayant intervenu et accompagné ces moments festifs, de détente, d’exhibition et même de découverte de talents. Les autorités de la ville entourées des chefs de diverses communautés vivant à Nkoteng se sont succédées à la phase de remise, une preuve qui témoigne à suffisance l’hospitalité légendaire et la cohabitation pacifique des populations.

En attendant le rendez-vous de 2020 pour la prochaine halte, les activités de cette première édition du championnat de vacances se sont refermées dans une ambiance de célébration du vivre-ensemble, non sans oublier l’appel de l’autorité administrative invitant les parents à mettre leurs progénitures, sur le chemin de l’école. « Maintenant que le championnat est arrivé à son terme, l’école reprend dès ce lundi 02 septembre à 07H30 minutes. À  cette occasion, j’invite les parents à libérer les enfants dès cette heure pour prendre le chemin de l’école et participer aux cours afin que l’année scolaire 2019 – 2020 soit une réussite » a lancé Mathieu Nebassi, le numéro 1 de l’arrondissement.

Demetrio Wouassom 

 

RÉACTIONS:

Mathieu Nebassi, Sous-préfet de l’arrondissement de Nkoteng

« Mes impressions sont bonnes au terme de ces moments de célébration du concept du vivre-ensemble si cher au président de la république. Dieu nous accompagne dans cette lancée, car il a envoyé une forte pluie bénir, arroser et féliciter ce championnat du vivre-ensemble organisé par l’exécutif communal. À Nkoteng, la cohabitation pacifique rythme notre quotidien, est une réalité et présente dans nos cœurs et vies. La présence massive des supporters, de divers acteurs, des joueurs des différentes ethnies du Cameroun vivant dans mon unité de commandement, peut en témoigner. L’hymne à la cohabitation pacifique est entonnée tous les jours à Nkoteng, comme le président de la république appelle de tous ses vœux. »

 

Etienne Prosper Ngourang, maire de la commune de Nkoteng et promoteur du championnat du vivre-ensemble.

« Arrivé à la fin de ce tournoi, je peux dire que les objectifs escomptés ont été entièrement et correctement atteints. Cette première édition n’a été qu’un galop d’essai car nous ambitionnons d’organiser mieux les prochaines éditions. L’entente est le seul secret de Nkoteng de maintenir toujours allumée la flamme du vivre-ensemble. Nous sommes un, et considérons tous ceux qui vivent ici comme des camerounais et qui prennent part aux initiatives de la république. Nous évitons le désordre dans notre arrondissement. »

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.