CAMEROUN : NOUVEAU VISAGE POLITIQUE DES COMMUNES DE L’OUEST A L’ISSUE DES MUNICIPALES DU 9 FÉVRIER 2020

0
528

Au lendemain du double scrutins du 9 Février 2020, pas grandes surprises aux vues des résultats des élections municipales dans la région de l’Ouest. Le RDPC reste majoritaire dans les 3/4 des communes, malgré sa défaite dans la commune d’arrondissement de Bafoussam premier et la commune de Foumbot en faveur du SDF et de l’UDC respectivement. Aussi, on note l’entrée en scène du MCNC dans la commune de BANKA dans le département du Haut-NKam.

Après proclamation des résultats des municipales du 9 Février dernier par les différentes commissions communales de supervision des élections des dans les 40 communes que compte la région de l’ouest, la carte politique n’a véritablement pas changé. Le RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais) se taille la part du lion avec 30 commune sur les 40. Ainsi, Département du Haut-Nkam 4/7 communes. Département des Bamboutos 4/4 communes. 4/4 communes dans le département des Hauts-Plateaux. 3/3 communes dans le département du Koung-Khi. 6/6 communes dans le département de la Menoua. 4/4 communes dans le département du Ndé. 2/3 communes dans le département de la Mifi et 3/9 communes dans le département du Noun.

L’UDC (Union Démocratique du Cameroun) du Dr ADAMOU NDAM NJOYA augmente sa cagnotte dans le département du Noun avec la reconquête de la commune de Foumbot qui était lors du mandat qui s’achève aux couleurs du RDPC. Pour les 5 prochaines années, 6/9 communes dans le Noun seront dirigées par l’UDC.

L’UMS (Union des Mouvements Socialistes) de Pierre KWEMO, en plus de son maintien dans la commune de Bafang, s’impose dans la commune de Banwa et contrôlera 2/7 communes du département du Haut-Nkam.

Le MCNC (Mouvement Citoyen National du Cameroun) de Franklin NDIFOR assurera l’exécutif municipal dans la commune de Banka dans le département du Haut-Nkam au détriment du RDPC.

La commune d’arrondissement de Bafoussam deuxième qui depuis 1996 est dirigée par le SDF (Social Democratic Front) sera désormais contrôlée par le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais.

Après 7 ans de partage de sièges entre le RDPC majoritaire, le SDF et le MRC dans la commune de Bafoussam premier, département de la Mifi, le parti de la balance s’arroge les 61 sièges de conseillers municipaux effectuant ainsi son grand retour à la tête de ladite commune d’arrondissement.

Ainsi se présente les nouveaux visages de la commune de l’Ouest, en attendant la suite des recours introduits dans le cadre de ces élections.

Bon à savoir ; L’article 194, alinéa 3 du code électoral dispose que la juridiction administrative compétente statue dans un délai de quarante jours à compter de la date de sa saisine.

L’article 195 du même code électoral dispose à son alinéa 2 qu’en cas d’annulation de tout ou partie des élections, des élections partielles ont lieu dans les 60 jours suivant l’annulation

Herbert Wiliams KOUAMOU

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.