CAMEROUN : LE MEMBRE DU CONSEIL ÉLECTORAL EN TOURNÉE À L’OUEST

0
153

MOHAMADOU BOUBAKAR  A ENTAMÉ SA TOURNÉE PAR LE DÉPARTEMENT DE LA MIFI CE MATIN DU 12 JUILLET 2019. UNE TOURNÉE QUI ANNONCE LA TENUE IMMINENTE DES ÉLECTIONS RÉGIONALES.

Pour cette première étape dans le département de la Mifi, la rencontre avec le membre du conseil électoral a réuni les responsables des partis politiques et ceux de l’agence départementale hôte.

Du discours de MOUHAMADOU BOUBAKAR, l’on retient que : « Cette tournée vise à superviser la révision du fichier électoral entamée depuis le 02 janvier 2019 et mieux préparer les élections à venir ». Une tournée qui selon plusieurs responsables des partis politiques indique la tenue imminente des élections régionales au Cameroun : « Nous avons compris que l’objectif de nous appeler ici est de nous faire comprendre que bientôt on va organiser les régionales. Or, nous savons que la quasi totalité des conseillers est du RDPC. Toute chose qui amène les gens à dire que cette élection c’est juste pour accompagner un parti politique à la victoire. » Dans la même lancée, le maire SUKAM représentant du SDF à cette assise décrie la stratégie du gouvernement camerounais : « Le contexte n’est pas approprié pour la tenue des élections régionales et on a comme impression que le gouvernement s’en fou éperdument des autres partis politiques. De plus en plus, les gens sont découragés de la manière dont se déroulent les élections au Cameroun. Depuis on nous parle d’un dialogue parce que la quasi totalité de notre pays est en insécurité et les gens s’entêtent à nous parler des élections. »

ÉTAT DES LIEUX DANS LE DÉPARTEMENT DE LA MIFI

Selon le point fait par Elise MANDJI DAMDJA , la chef d’agence départementale ELECAM MIFI,  9.301 personnes étaient enrôlées au lancement des opérations de refontes des listes électorales le 02 janvier 2019. Au 30 Juin, 14.415 nouveaux électeurs se sont inscrits pour un taux de réalisation de 72,08 % de taux de réalisation : «  La difficulté que nous rencontrons en ce moment est due à la non implication des partis politiques et également au temps de récolte. En cette période, les parents et jeunes sont plus dans les champs pour les récoltes. En ce qui concerne les distributions, plusieurs cartes restent stockées dans les agences malgré nos multiples déploiements pour la distribution. »

À noter que cette tournée de MOUHAMADOU BOUBAKAR est la seconde tournée des membres du conseil pour le compte de l’année 2019.

Flore KAMGA KENGNE / Photos: Herbert Wiliams KOUAMOU
Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.