CAMEROUN : LA RÉGION DE L’OUEST AFFICHE UN TAUX DE RÉALISATION DU BIP DE 7,81%

0
237

LE TAUX DE REALISATION DU BUDGET D’INVESTISSEMENT PUBLIC (BIP) DANS CETTE REGION RESTE INQUIETANT AU PREMIER SEMESTRE 2019.

Au 31 mai 2019, la région de l’Ouest affiche un taux global de réalisation du budget d’investissement public (Bip) de 7,81%. Ce faible taux est dû à l’indiligence de certains maîtres  d’ouvrage selon les dires du gouverneur Augustine Awa Fonka. Pour lui, cette situation causée principalement par la transmission tardive des projets de budget d’appel d’offre en commission et les difficultés de mobilisation de paiement au profit des opérateurs économiques. À titre d’exemple, en février 2019, sur 400 dossiers attendus, moins de 250 ont été acheminés aux autorités compétentes. Ce retard  est la conséquence de la non programmation des marchés publics par certains des 40 communes de la région de l’Ouest. Pourtant, ces derniers détiennent près de 80% de l’enveloppe budgétaire.

Pour l’ensemble de la région de l’Ouest, au 31 mai 2019, le projet à gestion régional affiche le taux de 5%. Le département des Bamboutos présente un taux d’exécutif du Bip de 4,22%. Les départements du Haut-Nkam et des Hauts-Plateaux affichent respectivement 4,57% et 7,57%. Ceux du Koung-khi et de la Menoua ont un taux respectif de 5,28% et de 6%. La  Mifi 18,75%. Le Ndé 9,09% et le Noun 9,81%. Au classement général, le département de la Mifi occupe la première place. Il est suivi du Noun et du Ndé. Les départements du Haut-Nkam et des Bamboutos occupent respectivement les dernières places du classement.

Face à ce faible taux d’exécutif du Bip au premier semestre 2019 dans la région de l’Ouest, l’urgence des nouvelles stratégies de repositionnement s’impose aux différents maîtres d’ouvrage afin de rectifier le tir. Pour y arriver, la responsabilité, la sérénité et le professionnalisme de remobilisation des tous les acteurs de la commande publique est un véritable atout pour renverser cette tendance au 31 décembre 2019 dans une région de l’Ouest qui n’attend que l’amélioration des conditions de vie de ses populations.

Armel Djiogue

 

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.