CAMEROUN / ÉLECTIONS MUNICIPALES ET LÉGISLATIVES: UNE PLATE FORME DE DIALOGUE DANS LA CONDUITE DU PROCESSUS ÉLECTORAL.

0
177

UN ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU PROCESSUS ÉLECTORAL À L’APPUI DES PROCESSUS ÉLECTORAUX PACIFIQUES ET LA COHÉSION SOCIALE AU CAMEROUN SE TIENT À DOUALA.

” Les élections en Afrique sont toujours suivies de contestations “

Ce constat est fait par Mathieu BILE BOUAH, conseiller en élections et représentant du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) qui a tenu à l’entame des travaux, à relever que l’enjeu ne devrait pas tuer le jeu. Dans la même lancée, ENOW Abrams EGBE, le président du conseil électoral va appeler les acteurs du processus électoral à être humble et à travailler en collaboration avec ELECAM : “ Nous sommes des partenaires et non des adversaires “.

DES PLATEFORMES RÉGIONALES ET LOCALES

Le Cameroun prévoit d’organiser les élections municipales et législatives dans les prochains mois. C’est dans cette optique que le projet de mise sur pied des plateformes régionales et locales est initié. Financé par ”le Peace Building Fund” (PBF) et conjointement mis en oeuvre par les agences du système des Nations Unies, ce projet conçu en collaboration avec le MINEPAT, le MINJEC, Le MINEBASE, le MINCOM, le SED, la DGSN et en partenariat avec ELECAM ainsi que les ONG nationaux vise à créer des conditions propices à des élections pacifiques, transparentes et inclusives. ENOW Abrams EGBE va préciser à cet effet que: ” C’est une réunion qui a pour objectif de réunir les acteurs du processus en vue de discuter des modalités techniques, durant les élections et après les élections, notamment les éléments comme la violence, le fake news.” 

En ce qui concerne les récriminations souvent portées contre l’organe en charge des élections au Cameroun, le président du conseil électoral déclare: ” Il y a un code électoral et les autres doivent y adhérer. Certains croient qu’il n’est pas bon mais c’est un texte. on doit l’utiliser en attendant de faire des propositions. Je précise que les propositions du code électoral ne sont pas de notre compétence. Nous sommes là pour gérer le code électoral et voir les difficultés que nous pouvons gérer là dessus notamment en ce qui concerne le maintien du dialogue permanent. Nous sommes sur le terrain depuis une année pratiquement et nous promouvons le dialogue. Et je suis ravie parce que les partis politiques et les autres acteurs sont là. ça donne un élan, ça donne la crédibilité d’Election’s Cameroon qui souffre car, il y a une nécessité de faire une élection inclusive. Ne pas oublier la montée en puissance des jeunes et la parité homme – femme. “

QUE PEUT LA PLATEFORME DE DIALOGUE ET D’ÉCHANGES DANS LE PROCESSUS ÉLECTORAL?

Pour leur première journée, les participants à ce séminaire ont été sensibilisés sur l’importance d’une plateforme de dialogue et d’échange dans le processus électoral ainsi que les inconvénients liés à l’absence du dialogue d’où relève Mathieu BILE BOUAH: ” Les recours à la violence et la tendance à se rendre justice, le doute, la propagation des rumeurs, la suspicion et le malaise entre autres “ et facilement souligne le représentant des nations unies, le dialogue ” favorise le climat de confiance, renforce la synergie entre les acteurs et favorise le développement de la culture démocratique et la liste n’est pas exhaustive “. Il est donc question au cours de ce séminaire, de trouver les modalités de fonctionnement de cette plateforme de dialogue en identifiant entre autres, les facteurs de risques électoraux et envisager des actions correctives, d’instaurer une communication permanente entre les parties prenantes et de trouver ensemble des solutions pour limiter les facteurs à risques.

À noter que les travaux démarrés hier, s’achève demain vendredi 06 septembre 2019. Prennent part à ces assises, les acteurs du processus électoral des régions de l’Ouest, du Littoral, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Flore KAMGA KENGNE

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.