CAMEROUN : Education de base : Une société informatique russe met à la disposition du Cameroun, un logiciel pour informatiser les écoles primaires et maternelles.

0
451
en concertation

Le ministre camerounais de l’éducation de base, Laurent Serges Etoundi Ngoa, a reçu en audience, le 23 janvier 2020, une délégation russe venue présenter cet outil de travail et témoigner de son amitié et de sa confiance au gouvernement en apportant son appui à l’éducation de base.

La société informatique russe “Novie OOblatchnie Tekhnologil” (NCloudTech.com) offre gratuitement un million de logiciels de la gamme MyOffice aux écoles primaires et maternelles du Cameroun. En présentant ces logiciels au ministre Laurent Serges Etoundi Ngoa, Hilari Jafar, fondateur de Sorbonne Capital AG et par ailleurs chef de cette délégation russe a rappelé qu’il est question de permettre aux enfants d’avoir des outils informatiques modernes, leur permettant de compléter leur formation et de préparer au mieux leur avenir. Son business partner Gleb Cheglakov, dans sa prise de parole va également relever que le groupe qu’il représente, soucieux de la protection des enfants (élèves et étudiants), a ressenti le besoin de leur apporter un appui en donnant une chance d’accès aux outils informatiques d’appoint, même dans les zones rurales les plus reculées.

Le gouvernement camerounais, dans son entame au processus d’émergence à l’horizon 2035, entend poursuivre l’informatisation de toutes les écoles. Le fruit de l’accord de coopération et de partenariat entre le Cameroun et la société informatique russe “Novie OOblatchnie Tekhnologil” vient donc à point nommé. A cet effet un million de licences seront mises à la disposition du Cameroun pour une utilisation gratuite à la maternelle et au primaire. Mais en ce qui concerne les enseignements secondaires et supérieur, une réduction du coût à hauteur de 95% par rapport au prix pratiqué sur les marchés, est consentie. Toutefois, ces licences ne pourront faire l’objet de cession à un pays voisin.
MyOffice Sofware qui viendra moderniser les enseignements et faciliter la tâche aux enseignants, est un logiciel informatique d’origine russe crée par Novie Oblatchnie Tekhnologil, concurrent de Microsoft Office. Ce logiciel permet la communication et le travail collaboratif de document sur n’importe quelle plateforme technologique qui fournit un contrôle complet des données pour les entreprises privées et les institutions étatiques.

L’entreprise “Novie Oblatchnie Tekhnologil” (NCloudTech.com) est un développeur de logiciels bureautiques destinés aux communications d’entreprises et au travail avec des documents. Depuis 2003, la société conçoit des produits logiciels et des solutions cloud pour les utilisateurs russes sous la marque “MoyOffis”. Applications faisant partie de la plateforme MoyOffis: Documents, textes, Tables, Présentation, Mail, Calendrier, Contacts et Messenger logo. “Novie Oblatchnie Tekhnologil” est une entreprise à orientation sociale, qui soutient et developpe des initiatives éducatives de l’Etat. Les produits logiciels MoyOffis sont utilisés dans le système éducatif de la Fédération de Russie. Ils servent à améliorer les connaissances en informatique et à former des spécialistes hautement qualifiés. Une version spéciale de l’application destinée aux établissement d’enseignement est distribuée sous des conditions spéciales: les écoles reçoivent les produits gratuitement, les universités avec une remise de 93%.

Au terme de ces échanges qui ont duré une quarantaine de minutes, le ministre a salué et remercié ses hôtes pour cette marque d’estime, car le Cameroun est le premier pays francophone à bénéficier d’une offre de cette envergure.

Amandine Ngogang

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.