CAMEROUN : 35e édition de la journée internationale de la femme : Le temps des préparatifs.

0
86

La première réunion préparatoire élargie aux partenaires, s’est tenue jeudi dernier à Yaoundé sous la direction de la ministre de la promotion de la femme et de la famille, Marie Thérèse Abena Ondoua.

La 35e édition de la journée internationale de la femme offre l’occasion cette année, de susciter une réflexion d’ensemble sur l’état des droits de la femme dans notre pays et les mesures additionnelles à mettre en place pour accélérer l’atteinte de l’égalité des sexes.
La célébration est placée sous le thème « promotion de l’égalité et protection des droits de la femme à l’horizon 2020 : dresser le bilan des actions menées, fixer un nouveau cap »
La promotion de l’égalité et la protection des droits de la femme dont dégage cette thématique, sont une préoccupation constante de la communauté internationale et du Cameroun. Une préoccupation née à la suite des rencontres au sommet ayant abouti à la mise en place d’importants instruments notamment la plateforme et le programme d’action de Beijing en 1995 ; la résolution 1325 du conseil de sécurité des Nations-Unies sur femmes, paix et sécurité adoptée en 2000 ; la politique nationale Genre du Cameroun adoptée en 2015 ; l’agenda 2063 de l’union Africaine…

Au cours de cette première réunion préparatoire, la ministre de la promotion de la femme et de la famille, Marie Thérèse Abena Ondoua a demandé de faire du 8 mars, « une plateforme de dialogue constructif, de consolidation de l’unité nationale pour un Cameroun prospère et rayonnant sur la scène de l’histoire »
Le programme d’activités harmonisé a été présenté et le comité d’organisation mis en place, va également recevoir les propositions de messages de banderoles et de pancartes pour validation. Il a été indiqué que les inscriptions au défilé se clôturent le 28 février 2020. Les représentations diplomatiques, les administrations, les structures parapubliques peuvent le faire auprès du courrier central du Minproff. Les associations quant à elles se rendront dans les délégations d’arrondissement. Le pagne de cette 35e édition est disponible et vendu au prix de 6 800 FCFA dans les ponts de vente agréés. Plusieurs sous-thèmes ont été choisis pour meubler les échanges qui seront organisés dans différents ateliers. L’on peut citer entre autres femmes et politique ; femmes, paix et sécurité ; femmes et économie numérique ; protection des droits de la femme ; résolution 1325…

Le Gouvernement camerounais entend faire de cette édition, un outil d’évaluation multisectorielle de la politique nationale Genre pour mieux impliquer tous les acteurs dans le nouveau ciblage en cours des orientations de politiques pour les 10 prochaines années.

Demetrio WOUASSOM

 

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.