BANDJOUN : MEETING DU MRC : DES ÉTUDIANTS DE L’IUT DÉCRIENT LE FAVORITISME PENDANT LES CONCOURS.

Le ton dûr et pointu, certains apprenants de l'IUT par la voix de leur porte-parole, ont justifié leur adhésion au MRC à travers un discours prononcé au carrefour SONG Bandjoun, lieu où se tenait le meeting du MRC dans le département du Koung-khi:

0
1204

Le ton dûr et pointu, certains apprenants de l’IUT par la voix de leur porte-parole, ont justifié leur adhésion au MRC à travers un discours prononcé au carrefour SONG Bandjoun, lieu où se tenait le meeting du MRC dans le département du Koung-khi: ” On doit rééduquer les jeunes camerounais pour aller de l’avant en politique. On demande que les patriarches n’occupent pas les postes que les jeunes devraient occuper. Au Cameroun on ne veut plus deux listes à un concours. Qu’on instaure la méritocratie”.? KENMOE Maxime Carlain, apprenant en cycle Licence Mécatronique, se dit désormais déterminé à affronter toute pression pour pouvoir porter son idéologie: “Quand on veut le changement, il ne faut pas avoir peur! il faut avoir le cœur solide puisque c’est l’intérêt général . Je n’ai pas peur de parler au nom des étudiants. Nous avons une cellule dans notre campus.” On a pu remarquer dans l’assistance une dizaine de jeunes du mouvement “, c’est le moment”.

Pendant la tenue de l’événement , ils ont à travers des tracs et échanges sensibilisé les participants et curieux sur l’urgence de s’inscrire sur les listes électorales, de voter mais plus, de préserver son suffrage selon EPAPHRAS, son porte parole:

“Le système en place a dépolitisé les camerounais et nous nous faisons un travail de sensibilisation pour l’éveil politique des jeunes. on est parti d’un constat: il faut l’alternance au pouvoir. Nous ne voulons pas des “rdépécistes “ au pouvoir. Le mouvement existe pour inciter les autres à suivre le pas. Le porte à porte est très important . On va leurs permettre de comprendre les méfaits de leurs inerties. On les convainc de ce que le changement est possible. Ce travail de fourmi nous le faisons avec tous les partis de l’opposition qui nous marquent. “

Flore KAMGA KENGNE

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.