BAFOUSSAM: LES ROUTES DE LA HONTE!

0
265

LA TRAVERSÉE URBAINE DE LA CITÉE CAPITALE DE L’OUEST RENVOIE L’IMAGE D’UN GRAND VILLAGE TRÈS ENCLAVÉ. A L’AUBE DU CHAN, LES INTERROGATIONS SURGISSENT QUANT A LA CAPACITÉ RÉELLE DE BAFOUSSAM D’ACCUEILLIR CETTE GRAND MESSE DE FOOTBALL.

Les routes de Bafoussam se portent de mal en pis. Alors que la traversée urbaine se présente sur le plus mauvais de ses jours, spécialement dès l’entrée de la ville entre le lieu-dit “agences” jusqu’à “l’entrée-chefferie”, il est difficile voir impossible de contourner par l’axe “Évêché” depuis plus d’un mois. En premier, les malfaçons avec les multiples essais du béton à rouleau compacté.

La rupture de cette voie de contournement reliant Bafoussam à FOUMBOT à partir du “carrefour le maire” s’est accentuée à cause de l’érosion qui depuis le mois de juillet dernier a causé l’éboulement du trottoir. Face à l’inaction du gouvernement pour sa réhabilitation, la fissure s’est accentuée. Sur environ 150 mètres de long, la chaussée s’est affaissée par endroit depuis ce matin du 5 novembre 2019. A cause de la multiplication des pluies diluviennes entraînant de fortes concentrations de torrents, on a des affaissements de plus de 2 mètres. Non seulement la population riveraine est obligée de contourner par des pistes mais la menace d’une coupure de l’énergie électrique est visible.

En dessous de la la ligne à haute tension s’est créé un mini ravin qui avec un éboulement sur un mètre pourra balancer le poteau au sol. Aucune mesure n’a été cependant prise pour éviter le drame à ce niveau. Les riverains et autres curieux se battent pour signaler le danger avec des troncs et branches d’arbres. Le trottoir étant devenu un gros ravin.

Loin de cette voie de contournement, la qualité de la chaussée de la traversée urbaine n’est pas appropriée pour des personnes à la santé fragile. Les taxis de ville sont obligés de rouler avec deux roues sur la piste à cause des multiples nids de poule devenus des nids d’éléphant.

À quelques mois du CHAN (Championnat d’Afrique des Nations), l’on peut s’interroger si Bafoussam abritera cette compétition malgré la disponibilité de la quasi totalité de ses stades retenus.

Flore KAMGA KENGNE

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.