BAFOUSSAM: ADMINISTRATION LOCALE: LA GUERRE RESTE OUVERTE ENTRE EMMANUEL NZÉTÉ ET JULES HILAIRE FOCKA FOCKA !

0
197

AU COURS DE LA DOUBLE CÉRÉMONIE DE PRÉSENTATION DES VŒUX ET DE SA COMMUNICATION PUBLIQUE SUR LE BILAN DE SON BAIL À LA TÊTE DE LA COMMUNAUTÉ URBAINE DE BAFOUSSAM DEPUIS SA NOMINATION EN 2009, EMMANUEL NZÉTÉ A TENU À S’EXPRIMER SUR LES CONTOURS DU PARTENARIAT POUR OBTENIR LES PROJETS C2D CAPITALE RÉGIONALE ET PRÉCISER QU’AUCUN MAIRE D’ARRONDISSEMENT NE SAURAIT S’ARROGER L’INITIATIVE DUDIT PROJET.

Documents à l’appui, le délégué du gouvernement auprès de la communauté Urbaine de Bafoussam a tenu à énumérer les projets C2D rétrocédés à chacune des trois communes d’arrondissement de Bafoussam. Emmanuel NZÉTÉ précise par la même occasion en présentant les différents signataires et les démarches ayant abouti à ce contrat qu’aucun maire ne peut mettre les réalisations du C2D à l’actif de son mandat. Une précision faite deux semaines après un point de presse donné par le candidat Jules Hilaire FOCKA FOCKA. Dans son bilan, le maire candidat aura énuméré les projets C2D à savoir : les kiosques à eau, les toilettes publiques , l’éclairage public solaire et l’aménagement de la décharge municipale de BANEFO entre autres.

 

GUERRE TOUJOURS OUVERTE ENTRE EMMANUEL NZÉTÉ ET JULES HILAIRE FOCKA FOCKA!

<< Depuis sa prestation de serment en 2013, le maire de l’arrondissement de Bafoussam 1er s’est toujours comporté comme s’il était en mission pour détruire ma personnalité, au point de s’accorder avec un militant de l’opposition pour me combattre >>. Cette déclaration, le délégué du gouvernement auprès de la communauté Urbaine de Bafoussam l’a faite le 09 septembre 2016 lors de sa communication publique suite à l’arrêt des travaux de construction du chantier prévu pour abriter l’hôtel de ville de la commune de Bafoussam 1er mais également lors de plusieurs conseils de communauté. Dans ladite communication publique, Emmanuel NZÉTÉ soulignait tout comme hier 28 janvier 2020 que le Plan directeur d’urbanisme est l’œuvre de la communauté Urbaine. Des précisions qui rappellent l’impossible collaboration entre la CUB et l’exécutif communal de Bafoussam 1er depuis 2013. La gestion de l’abattoir, des marchés et des parkings aura toujours donné lieu à un bras de fer entre les 2 parties; et la goutte d’eau qui a débordé le vase reste l’interdiction de l’occupation par la Commune d’Arrondissement de Bafoussam 1er du site près de la place des fêtes. Une mise en garde de la CUB non suivie par le maire Jules Hilaire FOCKA FOCKA d’où l’arrêt du chantier et la démolition des matériaux de construction.

Tel un feuilleton épisodique, la population aura suivi avec grand intérêt ce bras de fer dont la particularité était la mise aux prises de 2 personnalités du RDPC. Par médias interposés, les deux clans se sont livrés dans des invectives. Le 15 septembre 2016, Dr Joséphine FOKAM, la 2ème adjointe au maire de Bafoussam 1er donne un point de presse intitulé: << ANALYSE DE LA COMMUNICATION PUBLIQUE DU 09 SEPTEMBRE 2016 >>. Dans ladite communication, madame FOKAM qualifie le délégué du gouvernement comme étant le “Bourreau” de la MIFI. Pour la deuxième adjointe du maire: << il est de notoriété publique que la personne de Dr FOCKA FOCKA JULES HILAIRE est un problème pour monsieur NZÉTÉ qui ne l’aime pas >>. Dr Joséphine FOKAM poursuit en justifiant ses propos:<< Entre autres, son implication personnelle pour l’empêcher d’être élu maire, pour ne plus faire partie du comité de gestion de l’hôpital Régional de Bafoussam, pour essayer de l’empêcher d’être réélu aux derniers renouvellement des organes de base du parti.>>

À la veille de son départ, la déclaration du délégué du gouvernement aura donc remis au goût du jour les différents joutes oratoires et bras de fer tout au long du mandat de Jules Hilaire FOCKA FOCKA. Le membre influent du comité central du RDPC et Jules Hilaire FOCKA FOCKA soutenu par le sultan Mbouombouo NJOYA, chef de la délégation permanente régionale du comité central du RDPC, vont-ils pouvoir faire la paix avant le 09 février prochain?

Flore KAMGA KENGNE

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.