AUTOROUTE YAOUNDÉ-NSIMALEN: L’heure est à l’action collective : La cohésion gouvernementale se déporte sur le terrain.

0
199

04 ministres se sont joints au Minhdu ce 12 Septembre 2019, pour le démarrage des travaux d’aménagement des abords immédiats de l’autoroute Yaoundé-Nsimaleng.

Cohésion … Action.

Suite à la convention spécifique signée le 15 Mai 2019 avec la Maetur par Célestine KETCHA COURTES, ministre de l’habitat et du développement urbain, pour l’aménagement de l’emprise technique de 200m de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen, le ministre des domaines du cadastre et des affaires foncières Eyebé Ayissi, le ministre de l’administration territoriale Paul Atanga Nji, le ministre de la fonction publique Joseph Lee, et un représentant du ministre de la décentralisation et du développement local, se sont joints au ministre Célestine KETCHA COURTES pour une descente sur le terrain dans le but de sensibiliser les populations sur la nécessité d’accélérer la libération de l’emprise pour le démarrage des travaux.

Il faut libérer les emprises : La construction d’une barrière métallique, des murs antibruit, et la sécurisation par vidéo surveillance, constituent quelques actions à mener dans le cadre des travaux prévus pour l’aménagement des abords immédiats de cet autoroute.

C’est pour permettre à la Maetur de piloter sereinement cette opération d’aménagement, que le Minat, le Mindcaf, et le Minddevel, accompagneront le Minhdu chacun dans son domaine de compétence, pour la sensibilisation des populations, la libération effective de l’ensemble de l’emprise devant accueillir les travaux, le recasement des riverains concernés, et la réalisation parfaite des ouvrages.

Sur le terrain, les membres gouvernement ont d’abord eu l’occasion de visiter et apprécier la qualité des travaux et les avancés du chantier de l’autoroute, avant de suivre une présentation des travaux envisagés pour les abords. Signalons que 03 départements de la région du centre , notamment le Mfoundi, la Mefou-et-Akono, et la Mefou-et-Afamba sont concernés . Une zone de lotissement pour le recasement des populations est aménagé a Ekoko2 dans la zone de Nsimalen.

La solidarité gouvernementale, face aux populations…

S’il faut reconnaître que l’opération de libération de l’emprise, le recasement des populations et la réalisation des travaux repose principalement sur le Minhdu et le Mindcaf, le rôle du Minat dans le processus à travers les autorités administratives a été très bien perçu par Célestine KETCHA  COURTES qui appelle à la mobilisation citoyenne à toutes ses descentes sur le terrain et assure la mise en oeuvre des grandes opportunités de Paul Biya dans toutes les actions de son département ministériel.

De façon cohérente, les membres du gouvernement ont porté un message unique aux populations rassemblées sur le site de Ekoko 2 au terme de cette descente interministérielle.

” Il faut agir et agir vite” a déclaré le Mindcaf avant de marteler “qu’il s’agit d’un important projet qui va faire de Nsimalen une vitrine du Cameroun “. Eyebe Ayissi a rassuré l’assistance que son département ministériel conformément aux lois camerounaises a mis à  disposition les terrains par la déclaration d’utilité publique et les indemnisations. « Les procédures étant bouclées, il faut faire preuve de civisme en respectant les décisions des autorités en libérant sans délai les emprises afin que les travaux commencent », a t-il déclaré en rassurant que les indemnisation continuent.

Le Minat Paul Atanga Nji a rappelé aux populations qu’il s’agit d’un des engagement contractuel de l’État. “Il est décevant de constater que certaines personnes ayant déjà été indemnisé, reviennent s’installer sur l’emprise “, a relevé le ministre en déclarant qu’il faut éviter un conflit pour des actions qui profitent au pays tout entier. Le Minat a rassuré le gouverneur, les préfets , sous-préfets et les maires de son adhésion sans réserve aux initiatives qui permettront de donner au Minhdu l’espace , la sécurité , et les conditions sereines pour le démarrage des travaux. “Je demande au gouverneur d’exercer en utilisant le langage de la paix et en restant ferme, car nous devons rester rigoureux “.

Après le contexte et les procédures évoqués par le Mindcaf , l’interpellation et la mise en garde par le Minat, le Minhdu appellera à l’engagement des populations.

Célestine KETCHA COURTES à la suite des conseils et orientations des autres ministres , a rappelé que “l’autoroute Yaoundé-Nsimalen ne sera autoroute que s’il remplit toutes les conditions qui sont internationales”. Le Minhdu a évoqué l’impact économique que favorisent certaines infrastructures de développement urbain comme la voirie en rappelant la volonté du chef de l’État et sa vision reposant sur le développement durable du Cameroun, pour un avenir meilleur. ” nous sommes venus vous inviter à vous joindre à  nous par un engagement individuel mais alors sérieux à  la réalisation de cet ouvrage qui pour vous d’abord et pour l’ensemble des camerounais offre des grandes opportunités “

En rappel , il s’agit des travaux supplémentaires de la construction de l’autoroute. L’avancement du chantier routier est remarquable, et les travaux se poursuivent activement. Selon le Minhdu , d’ici à 2020, il est question de montrer au président que Nsimalen est fiert de son autoroute, et passer à  autre chose. L’heure est aux grandes opportunités.

Du préfet de la Mefou-et-Afamba au gouverneur en passant par les maires et les chefs traditionnels, engagement a été pris pour que les travaux supplémentaires reposant sur l’aménagement des abords immédiats de l’autoroute se poursuivent sans entache.

Source : Shialé Nagha / Mindhu

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.