VIE ASSOCIATIVE: La jeunesse mbamoise pour plus d’intégration nationale.

0
453

Ayant pris conscience du besoin de consolider le vivre ensemble et donc l’intégration nationale, les jeunes ressortissants des départements du Mbam font entendre leur voix.

Depuis quelques années déjà, on remarque une floraison d’associations de jeunes ressortissants ou ayant vécu dans le Mbam. Une jeunesse qui fait tôt de s’inscrire comme élite de ces départements qui constituent leur point de départ à un moment de leur vie.

Bien que divergents dans leurs structures, ces groupes sociaux visent dans un premier temps contribuer au développement du Mbam, mais aussi à l’accompagnement et l’épanouissement des jeunes démunis pour certains, et méritants pour d’autres.

À ce jour, on en compte quelques unes à l’instar de Ntanack qui regroupe des jeunes d’un même quartier de Bafia, Génération Bafia qui regroupe des jeunes des années 90 et 2000 ayant eu à vivre dans la même ville et bien d’autres. Au niveau de Douala, une autre association a vu le jour et souhaite elle réunit tous les jeunes mbamois d’abord de douala, puis de toute la planète autour d’une même logique: la promotion des us et coutumes de ces deux départements que tous voudraient voir devenir région du Mbam.

ED4CEF21-F475-4E4F-923F-D507B4A8300DLa Jeunesse Dynamique du Mbam, puisqu’il s’agit d’elle, compte mettre son projet en place lors de la prochaine édition du Mbam Art. Elle appelle pour cela tous les jeunes du Mbam à rejoindre ses rangs pour la réalisation de ces projets.

Rencontrées, ces associations mettent en avant le caractère multiculturel du Cameroun qu’elle définit comme une très grande richesse, qu’il faudra conserver le plus longtemps possible pour un Cameroun plus fort.

Eric Ombolo