TROISIÈME TOUR ÉLIMINATOIRE DE LA COUPE DU CAMEROUN ZONE OUEST : MENACES CONTRE L’ARBITRE ALAIN WOSSOM À BAFOUSSAM

LE COACH DE FÉDÉRAL DU NOUN ACCUSE L’ARBITRE D’AVOIR ÉTÉ CORROMPU. LA RENCONTRE OPPOSANT NEW STYLE À FÉDÉRAL DE NOUN S’EST SOLDÉE PAR UN SCORE D’UN BUT À ZERO EN FAVEUR DE L’ÉQUIPE DE BAMEKA. UNE VICTOIRE CONTESTÉE PAR L’ÉQUIPE DU NOUN.

0
179

LE COACH DE FÉDÉRAL DU NOUN ACCUSE L’ARBITRE D’AVOIR ÉTÉ CORROMPU. LA RENCONTRE OPPOSANT NEW STYLE À FÉDÉRAL DE NOUN S’EST SOLDÉE PAR UN SCORE D’UN BUT À ZÉRO EN FAVEUR DE L’ÉQUIPE DE BAMEKA. UNE VICTOIRE CONTESTÉE PAR L’ÉQUIPE DU NOUN.

Pendant 52 minutes, le temps additionnel y compris, la dispute fut âpre entre Les New Style de Bameka et Fédéral du Noun. Jusqu’à la 35ème minute du jeu, les deux équipes ratent des occasions de but. On enregistre 2 corners inoffensifs. Dans un jeu de passe-passe, Achile Brandon de New Style de Bameka surprend l’adversaire et ouvre le score à 15 heures 45 minutes. Dix minutes après, c’est la deuxième mi-temps.

À la seconde manche à 16 heures 13 minutes, le jeu est plus violent que productif.  Un joueur de Fédéral du Noun reçoit un carton jaune après une faute sur le gardien. Une minute après, son co-équipier reçoit un autre carton jaune suite à un mauvais dégagement du ballon. Le match se poursuit, des occasions de buts manquées sont légions. Fédéral du Noun maîtrise le ballon; la défense est assurée mais l’attaque est nulle. Les coups de tête non matérialisés et petit filets se multiplient au grand désarroi des supporters qui ne trouvent pas objet à jubiler. L’adrénaline monte et le débat commence à être houleux entre les supporters qui jugent déjà l’arbitre.  Il est 17 h pile lorsque le gardien de New Style de Bameka essaye de narguer SEIDOU MONGRET le numéro 6 de Fédéral du Noun, ce qui ravive sa colère. Ce dernier lui profère des menaces si l’on s’en tient aux gestes des deux protagonistes au loin dans la tribune. Après un geste malintentionné du pied du numéro 10 alors gardien de New Style de Bameka  sur le dossard 6 du Noun, l’arbitre intervient rapidement et donne un carton rouge à chacun pour un total de 4 cartons jaunes dont 2 jaunes et 1 rouge pour Fédéral du Noun et 1 jaune à New Style de Bameka.

17 heures et 05 minutes, Alain WOSSOM siffle la fin du match et commencent alors les menaces : « Ne viens plus jamais dans le Noun si tu es sage. Si tu viens tu vas voir ! », lance un joueur encore en maillot bleu jaune  à la sortie du stade. Loin des mots certains veulent en venir aux mains. Les supporters aux bons sentiments se battent pour empêcher une bagarre.

LE COACH DE FÉDÉRAL DU NOUN ACCUSE L’ARBITRE D’AVOIR ÉTÉ CORROMPU

Mathieu YIMGA n’est pas passé par quatre chemins pour exprimer ses sentiments, le coach  de l’équipe perdante justifie son échec par un mauvais arrangement entre le président de Fédéral du Noun et Alain WOSSOM : « Il faut qu’on révise les problèmes des arbitres. C’est tout un problème franchement. Ce monsieur c’est un macro. Il n’est pas sérieux. Ce même monsieur a arbitré mon match à Foumbot et  le président de Fédéral lui a fait des promesses qu’il n’a pas respectées. C’est à partir de là que j’ai su qu’il devait me menacer et qu’il devait mal arbitrer ce match. J’ai vu sa façon de se comporter j’avais peur. Par exemple, lorsqu’un joueur tombe il y’a les minutes qu’il faut respecter pour lever ce joueur  et les minutes perdus il n’a même pas affiché alors que le joueur traîne il traîne. ». Le coach de Fédéral du Noun souligne néanmoins les acquis après cette rencontre : «  C’est la coupe du Cameroun, j’ai remarqué beaucoup de choses qu’il faut préparer et dans le championnat, je crois que je vais refuser les postes ».

Dans le reste des rencontres prévues ce dimanche à l’Ouest, BOMBARDIER a bombardé AS KOFI PAR 6 buts à 0  tandis que VOLCAN du Noun a atomisé RIZIÈRE de Tonga par 1 but à 0. Scorpion est exempt.

À noter que ces rencontres ont pour finalité de déterminer les équipes du championnat régional qui prendront part à la coupe du Cameroun dès le 32ème de finales.

Flore KAMGA KENGNE

 

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.