TÉLÉPHONIE: Affaire Camtel-Orange: Ce que pensent les usagers.

0
427

Les derniers échanges entre les deux opérateurs de téléphonie mobile sur la question de la fibre optique ont déjà réveillé une fibre de patriotisme chez les camerounais.

« Orange, fous le camp »! Ce sont là des paroles avancées par un citoyen camerounais juste après lecture d’un SMS envoyé par le serveur d’orange en ces termes : « Cher client, nous subissons une rupture abusive et illégale de la fibre optique. Orange s’excuse de ce désagrément et travaille à un rétablissement rapide ». La colère de ce client de l’opérateur Orange aura sans doute dépassé les bornes au point de proférer des insultes à cet opérateur qu’il a l’habitude d’encenser quand on parle généralement de réseau internet. Comme lui, des millions d’autres camerounais pensent certainement la même chose.

Pour plusieurs encore, il est inconcevable que le plus ancien du paysage téléphonique dans leur pays, après Camtel bien sûr, ne soit pas à même de satisfaire aux attentes de ses clients pour une question de moins de 2 milliards de Fcfa (environ 3 millions d’euros). « Ils ont des millions d’abonnés camerounais et n’arrivent pas à payer son dû au pays qui les héberge depuis des décennies, c’est qu’ils ont juste la mauvaise foi », pense Francis, un client qui essaye de retirer de l’argent de son compte Orange money pour des besoins urgents.

La situation qui pénalise même des entreprises entières ne laisse personne indifférent, plus encore quand on imagine quel pourrait être le chiffre d’affaire de cette filiale du groupe Orange au Cameroun. La question que posent alors plusieurs personnes sur les plateaux de débat est de savoir pourquoi Orange a attendu que Camtel qui a moins de revenus que lui installe la fibre optique pour commencer à jouer les mauvais clients. La réponse à cette question trouve surement des réponses dans les bureaux de l’entreprise française.

orange-camtel-rongeursL’affaire fait la “Une” des journaux.

Cette affaire devrait servir de tremplin à la société nationale pour se faire un véritable nom, car aussi bien qu’il est inconcevable que le géant Orange soit entrain de perturber la télécommunication des camerounais, il est autant incompréhensible que la société nationale ne soit pas à même de s’affirmer comme véritable concurrent face aux opérateurs privés qui, par ailleurs, prennent la fibre chez elle.

Camtel a eu là une opportunité de mettre sur pied un réel marketing concurrentiel pour répondre aux attentes de ces camerounais qu’Orange a déçus.

Eric Ombolo

Photos (LW-MAG et 237 Online) sur Google Images

Advertisements