SPORT : FOOTBALL : LA PANTHÈRE DU NDE DANS LA TOURMENTE DU LEADERSHIP…

QUI DE COURTES OU DE JULES TAWAWA DIRIGERA LE ZUMANTO ! L’assemblée générale extraordinaire convoquée ce 04 février 2018 est venue mettre au goût du jour les tares de l’équipe dirigeante du double champion de la coupe du Cameroun.

0
841

QUI DE COURTES OU DE JULES FAMAWA DIRIGERA LE NZUIMANTO !

L’assemblée générale extraordinaire convoquée ce 04 février 2018 est venue mettre au goût du jour les tares de l’équipe dirigeante du double champion de la coupe du Cameroun.

Ce dimanche 04 février 2018, s’est tenu à Bangangté dans le département du NDE, Région de l’Ouest Cameroun, une assemblée extraordinaire convoquée par le conseil des sages. Un conseil constitué des chefs traditionnels du NDE. Ceci après moult tractations infructueuses entre les deux factions. L’unique point à l’ordre du jour était l’ouverture de l’association aux nouveaux associés. Un ordre du jour contesté par Célestine KETCHA COURTES qui estimait que l’ordre du jour initial portait sur le règlement du conflit entre les 2 factions avec possibilité d’acceptation des nouveaux partenaires d’où le point d’achoppement : « Je pensais que c’était une rencontre d’apaisement et il ne s’agissait pas d’une rencontre de création d’une nouvelle société. Nous sommes des gens instruits ! et puisqu’il s’agit de cela, j’accepte qu’il crée s’il veut cette association, mais qu’on se retire pour que cela se fasse selon la loi. Devant les rois et le préfet, je déclare que je suis prête à me retirer de l’association et de le reconnaitre légalement. Jusqu’alors sur le plan de la légalité, je suis présidente de l’association. »

Après cette brouille, le préfet du Ndé a invité les chefs traditionnels à repréciser l’objet de la rencontre et ils ont entériné l’ordre du jour. Le conseil des sages justifie cela par le fait que le début de la saison est imminent, le budget voté se situe entre 200 et 300 millions de FCFA : « Nous avons pris sur nous nos responsabilités. Convoquer une assemblée générale extraordinaire qui aboutisse au respect de toutes les règles que recommande la ligue professionnelle de football afin d’être en règle pour le démarrage de la saison sportive 2018. Le général Pierre SEMEGUE nous a précisé que l’équipe ne sera en règle que lorsque nous aurons convoqué une Assemblée générale extraordinaire. Pour démarrer la saison sportive avec la panthère du Ndé, monsieur le préfet, nous voulons une nouvelle équipe avec laquelle nous devons travailler. Nous exigeons que nos enfants quel que soit le cas, nos enfants qui sont là et qui ont un intérêt quelconque pour notre équipe puisse être capable de nous produire 250 à 300 millions afin qu’on mette fin à tous les problèmes de la panthère sportive du NDE. ». Une situation critique renforcée par la déclaration du représentant de la ligue de football professionnelle Faustin DOMKEU : « Je tiens à préciser les conditions dans lesquelles on peut espérer affilier la panthère du Ndé car on a un délai très court. Compte tenu de l’attachement des fils et filles du Ndé à la panthère, nous ne pouvons pas prendre les risques de sortir d’ici sans que la panthère ne soit affiliée ». Une information contestée par Calvin DJAPA, le directeur de la panthère sportive du NDE, incapable de fournir les preuves : « J’ai affilié les gens ! j’ai affilié les gens ! ».

POINT D’ACHOPPEMENT ENTRE LA PRESIDENTE D’HONNEUR ET JULES FAMAWA (CANDIDAT AU POSTE DE PCA)

Suite à la précision des chefs traditionnels, le modérateur a ouvert l’association à de nouveaux associés. Une motivation pour Jules FAMAWA qui prend la parole pour annoncer qu’il mettra à la disposition de Panthère, 200 millions de FCFA de ses fonds propres, plus une Coaster et une hiace : « les chefs ont posé une doléance et je leurs donne 72 heures pour leur apporter 200 millions FCFA. Ces actions sont revendables à tout fils et fille du NDE. Je ne voudrai pas que les gens fassent des promesses fallacieuses. Nous devons mettre à la disposition de l’équipe, 2 bus avant le démarrage du championnat c’est-à-dire, un coaster et une Hiace ».

 Au nom de la Panthère Association, les chefs ont souscrit pour 20 millions de Fcfa, suivi d’un autre fils avec 20 millions de Fcfa également. Un bal vite interrompu par Mme COURTES, la présidente d’honneur qui a contesté et rejeté l’ordre du jour. Pour apaiser les tensions, le préfet a renvoyé les deux parties pour qu’elles trouvent un terrain d’entente.

De retour dans la salle au terme des tractations ayant duré près d’une heure d’horloge, les monarques ont mandaté Mme LEWAT (actuel PCA) et Jules FAMAWA pour gérer les affaires courantes de l’équipe et surtout préparer la saison 2018 en commençant par affilier la panthère sportive du NDE à la ligue de football professionnelle dans les brefs délais. À noter qu’un congrès du zumanto se préparerait pour le début du mois de mars 2018.

Flore KAMGA KENGNE

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.