SECURITÉ PUBLIQUE : Bafia décroche la PALME D’OR des villes les plus dangereuses.

cette ville vit depuis les quatre derniers mois une sérieuse chute vers la grande criminalité. Il ne s'y passe plus une semaine, mieux, quelques jours sans qu'une information troublante ne se fasse entendre.

0
722

Si en décembre 2017 le chef-lieu du département du Mbam-et-Inoubou était déjà qualifié d’une des villes les plus dangereuses du pays, aujourd’hui on peut dire que BAFIA porte bien cette étiquette. Justement après les tristes événements, dont les cas d’agression à main armée, survenus en fin d’année dernière et que vous retrouverez dans nos publications de ladite période, cette ville vit depuis les quatre derniers mois une sérieuse chute vers la grande criminalité. Il ne s’y passe plus une semaine, mieux, quelques jours sans qu’une information troublante ne se fasse entendre.

Tenez! Il y a quelques jours seulement des armes de fabrication artisanales ont été retrouvées chez un jeune, lesquelles armes seraient celles ayant servi à un braquage une semaine et demie plus tôt. Tandis que deux jours avant le démantèlement de ce réseau, des jeunes étaient pris par les forces de police, soupçonnés d’être de ceux qui ont assassinés un moto taximan quelques jours également plus tôt. La liste de pareilles atrocités devient de plus en plus longue. Et le manque crucial d’énergie n’arrange pas les choses.

Comme une des causes de cette croissance dans le négatif: la consommation excessive des drogues et stupéfiants. Plus que les bières et les drogues classiques, le tramol ou tramadol se vent comme de petits pains et à moindre coup. Il n’y a presque plus de moto taximan jeune à même de conduire sa moto sans en avoir consommé.

 Des enquêtes réalisées sur place nous révèlent que ce médicament antidouleur pris à forte dose aurait des effets  allucinants, ce qui  leur donnerait assez de force. Et du coup tous, élèves comme travailleurs et sans emploi s’y ruent pour avoir de fortes sensations.

Ici, le discours est désormais celui du renforcement des forces de police et même de l’affectation à BAFIA des unités d’intervention rapide et/ou d’un escadron de gendarmerie.

Eric Ombolo

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.