SANTÉ AU CAMEROUN : LA CHIRURGIE ENDOSCOPIQUE EST DÉSORMAIS OPÉRATIONNELLE À L’HÔPITAL RÉGIONAL DE BAFOUSSAM

L’HÔPITAL RÉGIONAL DE BAFOUSSAM SE DOTE DU MATÉRIEL POUR LA PRATIQUE MODERNE DE LA CHIRURGIE ENDOSCOPIQUE ET GÉRARD FETSE TAMA REÇOIT LES FÉLICITATIONS D’ANDRÉ MAMA FOUDA. DEPUIS LE 02 NOVEMBRE DERNIER, LE CENTRE ENDOSCOPIQUE OPÈRE DANS LA CITÉ CAPITALE DE L’OUEST CAMEROUN.

0
136

L’HÔPITAL RÉGIONAL DE BAFOUSSAM SE DOTE DU MATÉRIEL POUR LA PRATIQUE MODERNE DE LA CHIRURGIE ENDOSCOPIQUE ET GÉRARD FETSE TAMA REÇOIT LES FÉLICITATIONS D’ANDRÉ MAMA FOUDA. DEPUIS LE 02 NOVEMBRE DERNIER, LE CENTRE ENDOSCOPIQUE OPÈRE DANS LA CITÉ CAPITALE DE L’OUEST CAMEROUN.

Les activités du centre de chirurgie endoscopique ont été lancées par le professeur BIWOLE SIDA, représentant personnel du ministre de la santé publique qui a également assisté les médecins pour les démonstrations réelles de l’intervention chirurgicale endoscopique en direct de la salle d’opération. Un vrai régal pour le personnel de santé, autorités administratives, traditionnelles, élites et forces vives, ainsi que de nombreux curieux qui ont vécu l’événement pendant plus de 4 heures d’horloge.

Les patientes retenues pour cette journée, 3 au total jusqu’au moment de cette exercice, n’avaient pas encore pu concevoir un enfant. Confiant des avantages de cette nouvelle chirurgie, le Professeur BIWOLE SIDA explique : « c’est une chirurgie qui est innovante parce qu’elle ne laisse pas les cicatrices. C’est une chirurgie qui ne coûte pas très chère, parce que la durée d’hospitalisation est très réduite. C’est une chirurgie moderne, qui permet à l’hôpital régional de Bafoussam d’être au standard international en matière de chirurgie endoscopique. Donc, c’est une opportunité pour les populations de la région de l’Ouest d’avoir accès à une chirurgie et à des soins de qualité sur le plan médical ».

Le représentant du ministre qui a remis une lettre de félicitations du ministre de la santé publique à Gérard FETSE TAMA pour ses multiples actions à l’hôpital poursuit-il : « nous sommes très heureux et très fiers de cette acquisition que les responsables de l’hôpital régional de Bafoussam viennent de faire et je crois que c’est très important parce que nous avons vu que, cette chirurgie non seulement elle est peu coûteuse, elle est innovante, mais elle est à la portée des couches les plus vulnérables. Une chirurgie c’est plusieurs types d’actes donc, il n’y a pas un coût fixé comme ça. Mais nous comparons à la chirurgie classique où la durée moyenne d’hospitalisation est de 10 à 15 jours et ici vous avez une durée moyenne de 48 heures à 72 heures. Donc, sur le plan qualitatif nous avons vraiment une chirurgie qui permet de faire un saut qualitatif en matière de chirurgie et en plus comme c’est celle de la femme, elle ne laisse pas de cicatrice et c’est un élément important pour lutter contre l’infertilité et pour promouvoir la maternité. En ce qui concerne le partenariat inter-hospitalier, il y’a les spécialistes du CRASSER qui sont venus avec les spécialistes de l’hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique qui vont donc accompagner les spécialistes de Bafoussam pour une meilleure appropriation de cette technique et une meilleure manipulation de ce matériel. »

Le docteur Gérard FETSE TAMA, heureux de servir ses patients et de s’arrimer aux normes, invitent les patients à continuer à faire confiance à l’Hôpital régional de Bafoussam : « l’hôpital régional est un hôpital de référence pour toutes les structures sanitaires de la région de l’Ouest. Il est tout à fait normal et naturel que cet hôpital s’arrime à la technologie moderne. Donc l’hôpital régional dans sa quête à la modernité renforce son plateau technique et désormais, on pourra être capable de prendre en charge ici certaines pathologies qui étaient jusque là référées dans les grands centres de la capitale. Donc c’est un plus pour l’hôpital régional de BAFOUSSAM et pour la région de l’Ouest toute entière. Pour l’instant on ne peut pas vous dire le coût mais ce sera à la portée de toutes les bourses moyennes. »

À noter que la chirurgie endoscopique est une pratique moderne d’exploitation visuelle médicale de l’intérieur d’une cavité inaccessible à l’œil utilisée par l’intervention chirurgicale classique.

Flore KAMGAKENGNE

Images: Herbert Wiliams KOUAMOU

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.