Religion : Mgr Jean Marie Benoît Bala remercié par les chrétiens de saint Benoît de Bafia.

0
70

L’instant propice pour le faire aura été une messe pontificale dite par Mgr Abraham Kome, administrateur apostolique du diocèse de Bafia, orphelin d’évêque depuis le mois de juin dernier.

Une messe en la mémoire de ce pasteur qui aura tout donné pour le diocèse en 14 années d’épiscopat. Pour ces chrétiens venus nombreux, ils n’oublieront jamais la paroisse saint Benoit, la leur, érigée le 16 mars 2009 par le défunt prélat.

Le choix de cette paroisse par le prélat intérimaire n’aura donc pas été fortuit. Cette paroisse aujourd’hui encore en chantier sur le plan structurel et vivante sur le plan spirituel porte le prénom de cet homme de Dieu adulé et déjà élevé par ses brebis au rang saint, compte tenu de ses œuvres et de la manière dont il mourût.

A6E2CBB7-ED4E-4989-A554-FEEE2F349B9D

Quelques morceaux choisis de l’homelie de Mgr Abraham Kome

 »Consolez mon peuple  »:  » Ma mission est de consacrer un peu de mon temps pour précisément consoler le peuple de Dieu qui est dans le diocèse de Bafia, qui a besoin d’être consolé. La Paroisse saint Benoît, qui visiblement a un lien particulier avec feu Mgr Bala, a elle aussi, peut-être à un degré supérieur, besoin d’être consolée par le Sgr et l’humble ministre que je suis. C’est donc une présence consolatrice que je voudrais vous apporter (…) »

 »En donnant à Ndengue une paroisse et une équipe pastorale, Mgr Bala a donné la possibilité de racheter les âmes, de soigner la blessure au talon, que Satan a infligée à la femme et sa descendance… A chacun d’identifier les blessures qu’il a au talon, et qui constituent le trou par lequel s’echappent toutes les grâces qui entrent en lui. Voilà pourquoi le temps de l’Avent est temps d’attente du Seigneur: nous attendons qu’il vienne panser la blessure de notre talon, afin que les bienfaits reçus ne s’echappent plus mais demeurent en nous. »

Selon Mgr Abraham Kome, l’heure est au recommencement dans le diocèse de Bafia. Il faudra donc repartir avec quelqu’un d’autre, mais tout faire pour continuer l’œuvre du défunt prélat, car ce dernier l’espère depuis le lieu où il se trouve.  »Félicitations pour ce que vous avez déjà fait dans la construction du complexe. »

06BD26DC-E811-4567-AEDC-197D8142F9AC

La levée de fonds ce jour-là a produit 1.200.000 frs. Et le curé de la paroisse saint Benoit, abbé Émile Tana, de rappeler que  » les grands hommes et les grandes figures marquent leur passage sur la terre à travers des œuvres qu’ils accomplissent, tant que ces œuvres contribuent à la construction de la société… »

Éric Ombolo