Politique : Voici pourquoi Jean Nkueté vient dans le Noun !

0
196

Le vaste département du Noun, qui couvre plus de la moitié de la Région de l’ouest, compte 9 communes. Parmi les 9 communes, le parti politique UDC du Docteur Adamou Ndam Njoya, a ravagé aux dernières élections municipales, 5 communes à savoir: Njimom, massangam, Malentuen, Koutaba et la très convoitée commune de Foumban.

Le RDPC quant-à lui occupe 4 communes notamment les communes de Foumbot, Bangourain, Kouoptamo et Magba.
À la députation, L’UDC a 4 députés, tandis-que le parti de la flamme se contente d’un seul député. En utilisant le langage des mordus de la politique de ce département,  » l’UDC est au pouvoir dans le Noun et le RDPC dans l’opposition ».

Vu le climat politique, qui n’est pas du tout clément, pour le RDPC, en plus des coups bas qu’entretiennent la plupart des acteurs politiques du même bord :
Jean Nkueté, secrétaire général du comité central du RDPC, vient non seulement pour galvaniser les militants, militantes et sympathisants du RDPC du Noun, mais aussi pour jouer un peu les arbitres afin d’amener davantage tous les poids lourds politiques du partis de la flamme, à taire intrigues et frustrations. L’arrivée de Jean Nkueté va être tonifiant, vivifiant, et galvanisant pour l’ensemble des amoureux et militants du RDPC.

Le secrétaire général du comité central du RDPC va sans doute renforcer la stratégie politique du RDPC de ce département, afin de permettre, plus que par le passé, aux mastodontes du parti de  cette localité à affronter avec ferveur l’UDC lors des échéances de 2018.

Il est question de mettre sur pied une politique gagnant / gagnant pour que les 5 communes qui sont entre les mains de l’UDC reviennent au RDPC, ainsi que les 4 sièges des députés. Chose qui ne sera pas facile car l’UDC, adversaire du RDPC, n’entend pas se laisser faire. Des deux côtés, l’on se prépare activement. Décidément, la bataille s’annonce plutôt rude.

Moustapha Mama Monkouop