POLITIQUE: Les députés camerounais ont-ils déjà marre du système?

0
448

Les signes avant-coureurs d’une prochaine fin de système où ces élus n’avaient apparemment pour seul rôle que d’ovationner sont déjà assez nombreux et concrets.

Ce sont là des signes qui ne trompent pas. D’abord ceux des parlementaires SDF qui boycottent l’ouverture de la session parlementaire en s’agrippant sur les crises dans les régions dites anglophones alors qu’ils ont perçu les fonds à eux destinés pour lesdits travaux; ensuite c’est une partie de danse dans l’hémicycle qui fait le tour du monde comme s’il s’agissait d’un concert de musique où se produisaient les parlementaires SDF et il y a quelques jours on en est arrivé au sang.

3DE2F326-D2A0-477F-A363-EE21A4F5AA93

8DE58009-8C92-4263-B599-838985105927

Au jour le jour, les infos venant du palais des verres montrent strictement ce que sont ces élus du peuple. Des personnes qui ont longtemps utilisé de l’argent du contribuable sans jamais travailler pour leurs électeurs. D’ailleurs que peu d’entre eux résident dans les villes où ils auront été élus.

En arrivant jusqu’à s’offrir en spectacle comme c’est le cas depuis quelques jours, on se demande donc s’il est même encore important que cette chambre du parlement ait encore lieu d’être ou alors si les députés mis en cause savent même ce qu’ils font là-bas.

918D4C04-C531-47F8-952B-5E507A7ECCF37A399B0B-C43F-4162-8D17-77C2E2788FC7

Seulement, après un acte comme celui là, où on arrive à blesser gravement un collègues volontairement ou pas, tout le monde attend voir si l’immunité parlementaire ne sera pas levée pour que le ou la coupable identifié(e) par tout le public présent aux travaux soit jugé(e). Le temps nous le dira et on pourra par là se faire une idée de la justice camerounaise.

Éric Ombolo

photos extraites de la vidéo sur les réseaux sociaux

Advertisements