POLITIQUE : LES AUTORITÉS ADMINISTRATIVES SERRENT L’ÉTAU AUTOUR DE MAURICE KAMTO À L’OUEST.

LE LEADER DU MOUVEMENT POUR LA RENAISSANCE DU CAMEROUN (MRC) S'EST VU CONTRAINT DE REPOUSSER CERTAINS MEETINGS. L'ACCENT MIS SUR LE CARACTÈRE NATIONAL DU PARTI DE LA COALITION DE 2012, CANDIDAT DU MRC POUR LA PRÉSIDENTIELLE 2018 LORS DE SES MEETINGS

0
1077
Exif_JPEG_420

LE LEADER DU MOUVEMENT POUR LA RENAISSANCE DU CAMEROUN (MRC) S’EST VU CONTRAINT DE REPOUSSER CERTAINS MEETINGS. L’ACCENT MIS SUR LE CARACTÈRE NATIONAL DU PARTI DE LA COALITION DE 2012, CANDIDAT DU MRC POUR LA PRÉSIDENTIELLE 2018 LORS DE SES MEETINGS.

Axé sur le thème: “s’inscrire, voter et préserver son suffrage”, les meetings du MRC prévus dans les départements du Koung-Khi, Hauts-Plateaux, Ndé et Bamboutos dans la région de l’Ouest se sont finalement tenus uniquement dans deux départements. Dans le département des Bamboutos, le Sous-Préfet de Mbouda a refusé d’accorder l’autorisation pour le meeting prévu le 03 juin 2018. Face à l’insistance des militants à obtenir une réponse, un récépissé de déclaration de manifestation leur est délivré pour le foyer des jeunes de Mbouda le 30 mai. Cependant, la place des fêtes désirée leur est refusée au profit du Rdpc.

Du coté de Bangangté, le lieu choisi est également refusé au profit d’un meeting du Rdpc.

À Baham, le Sous-Préfet se lancera dans le même chantier avec une décision de dernière minute à la veille du meeting intimant l’ordre aux organisateurs de se réunir plutôt au stade municipal de ladite localité.

MAURICE KAMTO DÉMONTRE  QUE LE MRC N’EST PAS UN PARTI BAMILÉKÉ

Au cours de ses meetings à l’Ouest, le candidat du MRC pour la présidentielle 2018, le professeur Maurice KAMTO , a mis un accent particulier sur le caractère national de son parti avec la présentation des membres de son directoire: ” Le directoire national issu de la convention du parti est constitué de: la présidente: AWASOU Mispa ; 1ère vice-présidente: Michelle NDOKI ; 2ème vice-présidente: Aissatou SADOU; 3ème vice-présidente: MANEFANG Florence; 4èmé vice- présidente: KANYO Adèle; 5ème vice-présidente: MASSAGA Rachel, membres: AGBOR TAKAN Brenda, ABESSOLO BEYENE, DJOUGANG épse FOTIGNE, KEMOGNE Justine, GOUE Irène, MINKON ELLA Annie Aissatou DAMA, YATCHE Suzane, ASSOMO Thérèse. Ceux des membres n’ayant pas répondu présents ici s’excusent car ils sont empêchés. C’est le cas de notre camarade du Nord qui prépare son meeting. Certains disent que le MRC est un parti Bamiléké mais ce n’est que pure distraction vous n’avez qu’à regarder la constitution du directoire.

Dans la même lancée, Michelle NDOKI lors de son séjour à Baham souligne qu’elle se sent à l’aise dans le MRC: ” Certains disent que le MRC est une secte Bahamique et si tel est le cas, je suis membre de ladite secte. Dans ce parti je retrouve mes racines et en tant que camerounaise je me sens épanoui “.

LA COALITION EST INDISPENSABLE POUR LES PARTIS DE L’OPPOSITION

Depuis quelques temps, la coalition entre les partis de l’opposition est au centre de tous les débats. Une préoccupation qui n’a pas échappée aux militants et sympathisants du MRC lors du passage de leur leader dans la région du soleil couchant. À cette question, Maurice KAMTO propose une coalition sur le plan local: ” Les difficultés sont toujours les mêmes : derrière qui on s’aligne? Mais Nous avons une approche beaucoup plus globale au MRC. C’est que oui ! On peut effectivement et on ne doit pas éluder la question de qui sera candidat à l’élection présidentielle? Mais, on peut aussi regarder cela de façon plus large, en intégrant d’autres élections comme les législatives et les municipales , parce que la coalition peut permettre et devrait aussi permettre au parti de l’opposition qui organise cette coalition, d’être majoritaire à l’assemblée nationale “.

Ça ne dépend pas du MRC seul. Nous cherchons cette coalition mais ça ne peut pas être une décision unilatérale… Nous avons montré notre disponibilité lorsque dans mon message de fin d’année j’ai tendu la main à tout le monde et dès le 9 janvier j’ai commencé à rencontrer divers leaders de l’opposition et divers candidats. Cette main tendu demeure . Nous voudrions vraiment que l’on mette les forces ensemble pour avoir ce changement après lequel les camerounais courent depuis 1992”.

Flore KAMGA KENGNE

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.