Planification familiale : les avantages de la contraception moderne

L’IGNORANCE AU SUJET DES MÉTHODES CONTRACEPTIVES MODERNES DEMEURE UN FREIN À L’ÉPANOUISSEMENT DE LA FEMME. ON PEUT AVOIR AUTANT D’ENFANTS DÉSIRÉS EN RESTANT EN BONNE SANTÉ, ET SURTOUT EN ÉTANT À L’ABRI DES AVORTEMENTS.

0
245

L’IGNORANCE AU SUJET DES MÉTHODES CONTRACEPTIVES MODERNES DEMEURE UN FREIN À L’ÉPANOUISSEMENT DE LA FEMME. ON PEUT AVOIR AUTANT D’ENFANTS DÉSIRÉS EN RESTANT EN BONNE SANTÉ, ET SURTOUT EN ÉTANT À L’ABRI DES AVORTEMENTS.

Malgré la multitude des méthodes contraceptives modernes, plusieurs femmes décèdent encore de nos jours au Cameroun des suites d’un avortement ou des accouchements trop rapprochées. Un fléau qui trouve ses racines dans l’ignorance ou la mauvaise information dans plusieurs des cas.

Henriette, jeune mariée de 25 ans, ressasse encore le triste souvenir de la prise d’un contraceptif hormonal: « Je suis allée avec mon mari chez un prestataire de soins en planning familial qui nous a conseillé une méthode de contraception hormonale. Malheureusement, cette méthode ne m’a pas apportée la satisfaction souhaitée à cause des effets secondaires, caractérisés par la fatigue et les dépôts périodiques de sang pour lesquels je n’ai eu aucune explication ; une situation que j’ai partagée avec mes voisines du quartier qui sont devenues réticentes. Depuis lors, je garde un mauvais souvenir des méthodes contraceptives modernes ».

Comme Henriette et ses voisines, plusieurs autres femmes développent de nombreux préjugés autours des méthodes contraceptives modernes à cause du manque d’informations fiables de la part des prestataires de soins et des rumeurs. C’est le cas de Loraine, coiffeuse au marché A de Bafoussam : « Ma mère m’a prévenue que les méthodes contraceptives ont toujours des effets secondaires. Je connais une cousine qui après avoir utilisé le dépôt provera a fait près de 5 mois de maladie pendant sa prochaine grossesse et l’Eglise nous déconseille le stérilet parce que semblerait-il, c’est une méthode qui provoque des avortements ». Des préjugés difficiles à éradiquer une fois qu’ils sont conçus. Mais lorsqu’on les surpasse, on peut connaître l’épanouissement car, il existe de nombreuses méthodes de contraception modernes qui présentent plusieurs avantages. Parmi ces méthodes, on peut citer:

• le Dépôt Provera,
• le Microgynon,
• le Microlut,
• l’Implant Jadelle,
• l’Implanon Nxt,
• le Dispositif intra Utérin,
• le Préservatif féminin,
• le Préservatif masculin
• mais aussi et surtout Sayana Press.

Le Sayana Press (ou DMPA SC)

Parlant de Sayana press, ce nouveau-né de la famille des contraceptifs modernes est très pratique, accessible à tous et à moindre coût. Version améliorée du Dépôt Provera, cette méthode ne nécessite pas forcément l’assistance d’un prestataire pour son utilisation.

Selon les experts, les effets secondaires comme ceux subis par Henriette, ne sont pas forcément liés à la prise d’un contraceptif car, expliquent-t-ils, le corps de la femme peut subir des transformations à tout moment même sans qu’elle ne soit sous contraceptif. Et quand bien même elle serait sous contraceptif, ces effets secondaires peuvent être passagers ou un signe pour opter pour un second choix : « Les méthodes contraceptives n’ont aucune relation avec le poids, ni avec la tension, ni avec des maladies. Vous n’avez pas à faire un bilan de santé pour ces méthodes modernes car, elles ont déjà fait leurs preuves en terme de stabilité. Elles ne changent pas la structure moléculaire du corps de la femme. Ce n’est pas parce que vous avez pris du poids que vous devez coller cela à l’actif d’une méthode contraceptive. Et pour ce qui est de Sayana press, on peut le prendre à tout âge que ce soit à 11 ans ou à 40 ans. Aucune relation avec le poids, aucune relation avec la tension », explique, le Pr MBU, Directeur de la Santé Familiale au Ministère de la Santé Publique du Cameroun.

Les avantages ne sont pas des moindres

Ainsi appréhendées, la quasi-totalité des méthodes contraceptives modernes, lorsqu’elles sont mieux expliquées aux femmes qui en font la demande, disposent de plusieurs avantages.

• Elles évitent les grossesses précoces, réduisent le taux de mortalité maternelle.

• Elles mettent la femme à l’abri des avortements et de certaines maladies sexuellement transmissibles.

• Et elles permettent enfin à la famille d’adopter une planification familiale sur la base d’un choix éclairé pour réaliser un monde ou chaque grossesse est désirée, chaque accouchement est sans danger, et le potentiel de chaque femme en âge de procréer est accompli.

Flore KAMGA KENGNE

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.