PENSONS À NOTRE PATRIMOINE ET SOYONS-EN LES GARDIENS.

Depuis le mois de janvier 2018, la Radio SITE DAR (à Bafang) permet de transmettre aux différentes confessions (Réveillées, plein ou full évangile, catholique, évangélistes, adventistes, mission de Jésus-Christ, musulmane, apostolique et autres) des messages ou les doléances des sans-voix. Des informations utiles et pertinentes sont diffusées, susceptibles d’éveiller les consciences des responsables de ces structures non seulement pour donner la bonne parole ou la bonne nouvelle à leurs ouailles et fidèles, mais surtout pour mettre en application ce qu’ils disent. Voilà le cri du cœur de TAANI TAA SIEYADJE Charles (dit le Scribouillard) en direction du peuple.

0
217

Depuis le mois de janvier 2018, la Radio SITE DAR (à Bafang) permet de transmettre aux différentes confessions (Réveillées, plein ou full évangile, catholique, évangélistes, adventistes, mission de Jésus-Christ, musulmane, apostolique et autres) des messages ou les doléances des sans-voix. Des informations utiles et pertinentes sont diffusées,  susceptibles d’éveiller les consciences des responsables de ces structures  non seulement pour donner la bonne parole ou la bonne nouvelle à leurs ouailles et fidèles, mais surtout pour mettre en application ce qu’ils disent. Voilà le cri du cœur de TAANI TAA SIEYADJE Charles (dit le Scribouillard) en direction du peuple.

“Vous l’avez constaté avec moi que nos frères musulmans ont moins de scandales dans leurs mosquées que nous dans nos églises. On ne dit pas que tel Imam a détourné tant de millions, qu’il a pratiqué la pédophilie sur tel ou tel nombre d’enfants, qu’il a couché avec les femmes et les filles de ses adeptes. Sont-ils des supermen ? Sont-ils créés avec du fer dans leurs cœurs et dans leurs corps ? Ont-ils trois têtes et cinq pieds ? Hé bien, non. Ils pratiquent simplement ce qu’ils disent et disent ce qu’ils pratiquent. Cela veut-il dire qu’ils ne font pas les bêtises, nos imams et autres responsables Religieux musulmans ? Non, ils font des bêtises, mais comme ils sont encadrés aussi par les fidèles qu’ils encadrent, alors, à la première incartade, le fidèle tire la sonnette d’alarme, lui rappelle ses devoirs et blâme son comportement négatif, et le coupable se convertit. C’est vraiment une communauté vivante et agissante chez nos frères et sœurs musulmans. Mais alors, qu’est-ce qu’on fait chez les chrétiens ?”.

Quand l’Evêque parle, tu ne parles plus; quand le curé parle, tu ne parles plus; quand le vicaire parle, tu ne parles plus. Quand un Prélat, un clerc ou tout autre homme d’Eglise encule votre fille et votre femme, quand il détourne les aides et autres subventions, l’Omerta s’impose. On détourne pudiquement les yeux et le cœur sur les crimes, les forfaits, les déviances. C’est cela qui se passe dans nos églises dites  chrétiennes.

Dans des pays à longue tradition chrétienne, c’est seulement plus de 1.500 ans plus tard qu’on a dévoilé que des papes avaient des enfants, que des évêques protégeaient leurs prêtres qui forniquaient ou se mariaient, que des cardinaux ont détourné des milliards et des milliards d’écus, de francs, de livres, d’euros, ou de dollars. Dans les diocèses de Douala et de Yaoundé, on ne compte pas les « les albinos aux cheveux-à barbe de mais » que nous appelons pudiquement METIS laissés par les missionnaires colons protestants et catholiques.

« Que sert à l’homme de gagner tout l’univers s’il vient à perdre son âme ? » dit une parole divine ou un Père de l’Eglise.

Tous les gouvernements, toutes les organisations non gouvernementales (ONG), tous les mécènes, tous les philanthropes, autres dames patronnesses, bref notre monde finance des leaders spirituels pour construire des églises où l’on dévie les mineures, où l’on fornique, où l’on fait de l’adultère un culte, où les clercs s’enrichissent, où l’on détruit les foyers et les ménages, où l’on trahit les fidèles ! De là à comprendre les fondements de la prolifération des sectes et des structures démoniaques, il n’y a qu’un pas que je franchis avec légèreté et que vous franchirez certainement un jour.

Les nouveaux adeptes au christianisme que nous sommes, en moins de 300 ans, nous avons ingurgité les déviances des occidentaux, leurs cruautés, leur hypocrisie, leur soif de la richesse comme si cela dormait en nous depuis la nuit des temps. On n’a jamais entendu parler d’homosexualité en Afrique avant le colonialisme et l’invasion, les missionnaires blancs et colons ont inoculé cette pratique dans le sang de nos prêtres et pasteurs qui ont transmis l’évangile de l’homosexualité à nos enfants.

Les missionnaires blancs et colons ont inoculé la cupidité, l’amour de l’or et de l’argent, le goût du luxe et de la luxure à nos prêtres et pasteurs, qui ont à leur tour transmis l’évangile des détournements, de la corruption, de l’hypocrisie, de la richesse ostentatoire, de l’assassinat politique, du parricide et du fratricide à nos enfants, à nos frères, à nos sœurs ! Wonderful !

(à suivre)

TAANI TAA SIEYADJE Charles, le Scribouillard.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.