Lions Indomptables: Hugo Broos souhaite rester au Cameroun malgré la quasi-élimination pour le mondial 2018

0
259
Alors que les espoirs de qualification du Cameroun pour la Coupe du monde Russie 2018 ont définitivement été enterrés avec la défaite de vendredi dernier face au Nigéria, le sélectionneur belge a déjà la tête à la prochaine CAN et pense que le Cameroun doit se préparer à devenir une deuxième fois champion d’Afrique à domicile.

«Je pense qu’on ne va probablement pas être en Russie l’année prochaine. Mais après ce Mondial, il y aura la CAN 2019. On doit bien préparer cette CAN. Espérons que malgré tous les problèmes qu’il y a, que cette CAN aura lieu dans ce pays. Je crois qu’il n’y a rien de plus beau que de devenir une deuxième fois champion d’Afrique dans son propre pays», a-t-il avoué ce dimanche en conférence de presse.

Battus 4-0 vendredi dernier à Uyo par le Nigéria, Broos et ses joueurs ont laissé filer leurs chances de qualification pour la prochaine Coupe du monde. De toutes les façons, Hugo Broos n’est pas certain de pouvoir accomplir cette tâche. «Je pense qu’on ne va probablement pas être en Russie l’année prochaine», a-t-il dit.

Alors qu’une rumeur l’annonce démissionnaire, Hugo Broos a fait savoir qu’il souhaite rester au Cameroun au moins jusqu’à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations que le Cameroun organise en 2019. «Si je peux décider dit-il, je resterai au Cameroun. Je suis quelqu’un d’ambitieux. Il n’y a personne au monde qui atteint tous ses projets».

Broos dresse d’ailleurs un bilan élogieux de son passage sur le banc de touche des Lions indomptables: «Quand je suis arrivé au Cameroun, j’ai dit que nous devons à tout prix participer à la CAN (2017, NDLR). On l’a fait. Après, j’ai dit qu’on doit absolument passer le premier tour: on l’a fait. Et on a même fait un peu plus; parce qu’on a gagné cette CAN».

En effet, au moment où il s’est engagé avec le Cameroun, Hugo Broos avait deux missions. La première: qualifier et conduire la sélection nationale jusqu’à l’étape des demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations 2017. Le technicien belge a fait mieux que ce que les autorités du football camerounais attendaient de lui: il a conduit les Lions indomptables au sacre de cette édition organisée par le Gabon.

La deuxième mission quant à elle consistait pour l’entraineur, à qualifier la sélection camerounaise à la prochaine Coupe du monde que va organiser la Russie, l’année prochaine.

cameroun-info.net

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.