Le taux de pénétration du mobile en baisse au Cameroun en 2018

C’est ce que nous révèle le White Paper mobile report 2019, ce document annuel rédigé et présenté par Jumia Cameroun avec la contribution d’experts du secteur des télécommunications.

0
216

C’est ce que nous révèle le White Paper mobile report 2019, ce document annuel rédigé et présenté par Jumia Cameroun avec la contribution d’experts du secteur des télécommunications.

La cinquième édition du Mobile Report de Jumia est enfin disponible ici. Il a été présenté à l’opinion nationale et internationale ainsi qu’à la presse, le jeudi 28 mars à la Galerie Mam dans la ville de Douala. En plus du directeur général, Kone Dowogonan qui a fait le déplacement et présenté le document, l’évènement a mobilisé d’autres acteurs à l’instar du ministère des postes et télécommunications qui était représenté par son délégué régional du Littoral, madame Mireille Augustine Abongo, représentante du ministre des PME et le directeur général de Yoomee Cameroun.

Le document qui a été salué par les différents acteurs présents à cette rencontre, met en exergue quelques tendances des secteurs des télécommunications et du mobile au Cameroun. Il présente les grandes lignes de ce secteur notamment le taux de pénétration du mobile, le chiffre d’affaires généré par le secteur des télécommunications, le nombre d’emplois dans ce secteur, etc. Une part belle est également réservée au numérique avec le taux de pénétration internet et aux réseaux sociaux et le nombre d’utilisateurs web au pays. Une partie du rapport est également consacrée aux smartphones et leurs rôles dans la croissance du mobile au Cameroun.

Les chiffres clés à retenir!

Le Cameroun Digital : Les chiffres indiquent clairement que la population du Cameroun est en pleine croissance. De 24 millions en 2017, on parle désormais de 25 millions en 2018 avec une moyenne d’âge de 18 ans. Le nombre d’utilisateurs web n’a quant-à lui pas évoluer. Il est resté à 6.13 millions pour un taux de pénétration de 25% comme l’année précédente. Cependant, le document indique une percée des réseaux sociaux avec 3.6 millions d’utilisateurs pour un taux de pénétration de 14%.

Les tendances du secteur mobile : Le mobile connaît une croissance mitigée. Le nombre d’utilisateurs est passé de 20 millions en 2017 à 19 millions en 2018, ce qui a fait reculer le taux de pénétration de 90 à 76%. Mais cette décadence peut s’expliquer par le fait que le gouvernement a décidé dans le cadre de la campagne d’identification des abonnées, de désactiver plus de 700.000 puces. Cependant, le taux de pénétration des smartphones s’est multiplié par 5 sur l’ensemble du territoire. Ce qui peut s’expliquer par la diversité de fabricants de téléphones notamment des marques chinoises.

Le M-Commerce et le consommateur camerounais: Si on considère le M-commerce comme la vente et l’achat de produits effectués à partir d’un terminal mobile (phone, tablette, etc.); on peut dire sans risque de se tromper, que le pays des Lions Indomptables est un pays mobile. Ensuite, les clients mobiles effectuent sur Jumia 47% des commandes.

Le White paper a le mérite d’être un outil pratique qui donne non seulement des données précises dans les différentes activités du secteur des télécommunications, mais également des indications sur ses perspectives. Le document pose également un regard sur le domaine du web pour montrer à quel point il a un impact fort dans le comportement des citoyens aujourd’hui.

Une contribution de Simon Mbelek

Advertisements