Le Cameroun rend hommage au cinéma francophone.

0
93

Le pays des Lions Indomptables abritent depuis le lundi 04 décembre, la cinquième édition des trophées Francophones du Cinéma (TFO) et ce, jusqu’au 16 décembre prochain. Placé sous le haut patronage du Président de la République, l’évènement ambitionne de célébrer les plus belles productions cinématographiques dans les 84 Etats de la Francophonie.

Comme annoncé il y a déjà de nombreuses années par monsieur Alain Rocca, le pays de Paul Biya abrite la cinquième édition des trophées francophones du cinéma. Cet évènement qui a lieu chaque année dans un pays membre de la francophonie, a pour objectif de célébrer mais surtout de récompenser les meilleures productions sélectionnées par un jury. Le Cameroun a été choisi comme hôte de cette nouvelle édition et ce pour plusieurs raisons notamment sa richesse culturelle et sa diversité linguistique. “En acceptant de recevoir la cinquième édition des Trophées Francophones du Cinéma (TFO) au Cameroun, notre pays veut non seulement rendre hommage à ces acteurs qui constituent un socle important pour la planète, mais également soutenir les initiatives locales en matière de productions cinématographiques”; c’est l’une des déclarations de Dr Georges Madiba, directeur de la cinématographie et des productions audiovisuelles au ministère des arts et de la culture, lors de la cérémonie officielle de ce rendez-vous mondial du cinéma.

Plusieurs activités sont au programme de ce rendez-vous du donner et du recevoir. Un ciné village est installé au musée national pour permettre aux participants d’exposer leurs produits, des ateliers de formation et de soutien à la création, une bourse d’écriture de scénario et production du premier film, un master class pour la production d’une série TV et des ateliers sur la direction d’acteurs. Au-delà de ces actions, il y a également plusieurs récompenses attendues comme celui de l’interprétation masculine et féminine, celui du meilleur scénario et de la meilleure réalisation.

Cette édition est également marquée par la présence de plusieurs partenaires qui ont accepté de soutenir le cinéma et les acteurs. C’est le cas de Jumia Travel, agence panafricaine du voyage en ligne, qui s’occupe de l’hébergement des acteurs venant de l’Étranger. Cette compagnie est présente à ce rendez-vous aux côtés d’illustres personnalités comme Erip Ebouaney, acteur principal dans le film hommage Patrice Lumumba et Julie Gayet, actrice et productrice mais surtout connue pour être la compagne de l’ex-président français François Hollande.

Fondé par des amoureux de la francophonie et du cinéma, les Trophées Francophones du Cinéma est l’événement annuel qui célèbre la richesse et la diversité du cinéma des pays de la francophonie. Les Trophées Francophones du Cinéma souhaitent encourager la diversité et la liberté de création cinématographique au sein des pays de la francophonie, attirer l’attention du public sur leurs cinémas, et y stimuler le dynamisme de leurs filières cinéma et audiovisuel. Tous les ans, au mois de décembre, les Trophées sont accueillis par un pays chaque fois différent. Les quatre premières éditions ont eu lieu à Dakar, Paris, Abidjan et Beyrouth. La manifestation commence par les projections en salle d’une sélection des meilleurs films issus de tous les horizons de la francophonie, complétée de plusieurs événements associés et de quelques grands rendez-vous institutionnels. Elle se termine par la Cérémonie de remise des prix, durant laquelle 9 œuvres et artistes francophones sont distingués à l’occasion d’une soirée de gala, diffusée sur la chaîne de télévision nationale et sur l’ensemble des réseaux de TV5Monde.

Les lauréats 2016:

Trophée francophone 2016 de l’interprétation masculine: Benoît Poelvoorde dans le film LE TOUT NOUVEAU TESTAMENT (Belgique);

Trophée francophone 2016 de l’interprétation féminine : Loubna Abidar dans le film MUCH LOVED (Maroc);

Trophée francophone 2016 du second rôle masculin :Simon Abkarian dans le film UNE HISTOIRE DE FOU (Arménie);

Trophée francophone 2016 du second rôle féminin : Rachida Brakni dans le film MAINTENANT, ILS PEUVENT VENIR (Algérie);

Trophée francophone 2016 du scénario : Jaco Van Dormael et Thomas Gunzig pour le film LE TOUT NOUVEAU TESTAMENT (Belgique);

Trophée francophone 2016 de la réalisation : Christophe Wagner pour le film DEMAIN, APRÈS LA GUERRE (Luxembourg);

Trophée francophone 2016 du court métrage : CONGO, UN MÉDECIN POUR SAUVER LES FEMMES réalisé par Angèle Diabang (Sénégal);

Trophée francophone 2016 du long métrage documentaire : KAMAL JOUMBLATT, TÉMOIN ET MARTYR réalisé par Hady Zaccak (Liban);

Trophée francophone 2016 du long métrage de fiction : À PEINE J’OUVRE LES YEUX réalisé par Leyla Bouzid (Tunisie)

Simon Mbelek