CAMEROUN: LANCEMENT DU “BABY JU-JITSU VACANCES” À BAFOUSSAM

Une trentaine d'enfants âgés de moins de 16 ans ont d’assaut le gymnase de la légion de gendarmerie de Bafoussam ce samedi 01 juin 2019. C’était dans le cadre du lancement officiel du concept BABY JUJITSU VACANCES 2019.

0
185

Une trentaine d’enfants âgés de moins de 16 ans ont d’assaut le gymnase de la légion de gendarmerie de Bafoussam ce samedi 01 juin 2019. C’était dans le cadre du lancement officiel du concept BABY JUJITSU VACANCES 2019.

Parmi ces jeunes, 29 seulement  ont eu droit à leur 1er cours de Ju-jitsu. 05 cinq d’entre eux n’ont pas été autorisé par Me SIGNE ÉTIENNE ( ceinture Noire 4ème Dan de Ju-jitsu traditionnel japonais, ceinture noire 2ème Dan de Judo) à cause de la non présentation du certificat médical qui atteste que l’enfant est apte à pratiquer un sport aussi athlétique comme le Ju-jitsu; qui est un mélange de judo, certaines formes de karaté et demande une bonne capacité physique.

C’est à 07 heures et 13 minutes que tout a véritablement commencé. D’abord le souhait de bienvenue par le responsable de ce club, suivi d’une séance d’étirements de 05 minutes, coordonné par la petite MPOU’ODA TERRESSA NOELIE, 09 ans, élève au cours moyen deuxième année dans une école primaire de la ville de Bafoussam ; et qui est à sa 04 participation à ce stage de vacances de Baby Ju-jitsu.

Puis a suivi un footing de 35 min ayant pour itinéraire: Légion de gendarmerie – palais de justice – sous-préfecture de Bafoussam 1 – service du gouverneur – rond point Finance – pharmacie Noubissi – légion de gendarmerie – fin du footing.

Pour leur premier cours, Me SIGNE leur a enseigné les préliminaires (roulades, chutes, déplacements). Les plus anciens ont appris 2 techniques de coups de poing et une technique de projection.

Aux parents venus accompagner les gosses, l’instructeur Me SIGNE a transmis le message de remerciement du bureau National de Olympia Ju-jitsu Cameroun tout en leur rassurant que leurs enfants passeront ces grandes vacances entre de bonnes mains car dit il:

“LE JU-JITSU FORME L’HOMME, TOUT L’HOMME ET CANALISE L’ÉNERGIE DES APPRENANTS”.

C’est à 09h18 que le rideau est tombé sur cette première séance de BABY JU-JITSU par une relaxation, le retour au calme et l’enseignement d’une valeur: LE RESPECT.

Rendez-vous a été pris pour  ce dimanche 16 heures toujours dans le gymnase de la légion de gendarmerie de Bafoussam.

Simeon E. TCHAMEU et Elvis Roméo WANDJI

Advertisements