La commune de Kon Yambetta a son Hôtel de Ville.

C'est un beau bâtiment d'un niveau, construit sur une superficie au sol de 800 m², contenant 15 bureaux, une salle des actes, une pièce à eau, une salle informatique, un hall et une salle d'attente. Un bâtiment qui se dresse fièrement dans le village Bamoko à une centaine de mètres de la route nationale numéro 4.

0
623

C’est un beau bâtiment d’un niveau, construit sur une superficie au sol de 800 m², contenant 15 bureaux, une salle des actes, une pièce à eau, une salle informatique, un hall et une salle d’attente. Un bâtiment qui se dresse fièrement dans le village Bamoko à une centaine de mètres de la route nationale numéro 4.

« Il aura finalement fallu une bagatelle somme de 204.841.000 fcfa prêtée par le Fonds Spécial d’Equipement et d’Intervention Intercommunal (Feicom) et 12 mois de travaux pour en arriver à ce résultat satisfaisant », propos de Philippe Camille Akoa, Directeur Général du Feicom, intervenus juste après celui de Ursule Arroye Betou, Maire de la commune de Kon Yambetta. C’était bien avant l’intervention du Ministre délégué auprès du Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation en charge des collectivités territoriales et décentralisées, Jules Doret Ndongo lors de la cérémonie d’inauguration de l’Hôtel de ville de Kon Yambetta le mercredi 21 février dernier à 15 heures, une cérémonie qu’il présidait d’ailleurs personnellement.

Dans son propos liminaire, la magistrate municipale de la jeune commune n’a pas manqué de la présenter en ces termes:  » née par décret présidentiel 2007/117/24 du 24 avril 2007, la commune de Kon Yambetta a une superficie d’environ 13.000 mètres carrés pour une population estimée à 29.000 habitants. Elle est limitée au nord par la commune de Deuk, au nord-ouest par celle de Makénéné, à l’ouest par celle de Ndikiniméki, au sud par celles de Bikito et kiki, et à l’Est par la commune de Bafia sa génitrice. Elle possède deux groupements appelés cantons que sont les Bapés et les Yambettas; ayant chacun à leur tête un chef de 2ème degré. Notre commune a  des atouts agricoles, halieutiques, fauniques, touristiques et miniers, est arrosée par deux fleuves: le Mbam et le Noun et jouit d’un climat équatorial des types guinéens ».

Ravi et fier des populations de la localité venues nombreuses, mais aussi et surtout de l’exécutif communal qui aura su conduire ce projet, le  » ministre des maires » n’a pas manqué de promettre à l’assistance l’inauguration prochaine des services de la Sous-préfecture dont les travaux bien avancés. Il citera d’ailleurs cet exécutif comme l’un de ceux dont la République a besoin pour asseoir son grand projet de décentralisation, car pour lui,  » Kon Yambetta est un exemple à suivre ».

La cérémonie a été agrémentée par la présence des artistes Petit Pays et Man à Tâta, et s’est achevée dans la résidence du Maire par un banquet digne de ce nom.

Rappelons cependant que ce même exercice avait déjà eu lieu à 12 heures à Makénéné pour une cérémonie similaire.

Éric Ombolo

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.